Affaire El Guerrab : "Il n’y a eu, dans ma bouche, aucune insulte raciste" assure la victime | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire El Guerrab : "Il n’y a eu, dans ma bouche, aucune insulte raciste" assure la victime
©MARTIN BUREAU / AFP

Réponse

Affaire El Guerrab : "Il n’y a eu, dans ma bouche, aucune insulte raciste" assure la victime

Le 30 août dernier, le député LREM M’jid El Guerrab avait frappé avec un casque de moto un responsable du PS, Boris Faure.

Paroles contre paroles. Le cadre du parti socialiste, Boris Faure, a assuré, sur France Inter, qu'il n'avait préféré "aucune insulte raciste" contre le député M’jid El Guerrab, lors d'une altercation le 30 août dernier. Le député LREM avait alors fini par frapper la victime avec un casque de moto, entrainant une hémorragie cérébrale. Si M’jid El Guerrab a reconnu les coups, il avait assuré avoir reçu des insultes racistes et s'être fait "tordre le bras" par son vis-à-vis.

Une version confirmée par un vigile mais que réfute totalement Boris Faure, évoquant dans cette accusation "un mensonge éhonté" et "deuxième agression, encore plus violente." Les deux hommes entretiennent des relations houleuses et une rivalité dans le cadre des élections législatives. Boris Faure réclame désormais "des excuses." M’jid El Guerrab a été mis en examen pour "violences volontaires avec arme. Il a quitté LREM mais conserve son mandat de député.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !