Affaire du Carlton : le Tribunal correctionnel a rejeté la demande de huis clos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Affaire du Carlton : le Tribunal correctionnel a rejeté la demande de huis clos
©Reuters

Non, c'est non

Affaire du Carlton : le Tribunal correctionnel a rejeté la demande de huis clos

Le procureur avait demandé que les nombreux journalistes présents ne puissent pas assister à l'audition des parties civiles.

C'est non ! Le Tribunal correctionnel de Lille a rejeté la demande de huis clos pour le procès de l'affaire de proxénétisme du Carlton de Lille. 
Le procès s'est ouvert ce lundi vers 14h00. Dominique Strauss-Kahn s'est assis à côtés des 13 autres prévenus dans cette affaire. Le huis clos avait été demandé par l'avocat d'anciennes prostituées qui se sont portées parties civiles. Le procureur avait également demandé que les nombreux journalistes présents ne puissent pas assister à l'audition des parties civiles. 

"Vous avez tout fait pour que les choses se sachent" a lancé Me Dupont-Moretti, l'avocat de l'ex-patron d’une des filiales du géant du BTP Eiffage, David Roquet à l'attention des prostituées qui demandaient un huis clos. D'autres avocats ont dénoncé "une plaisanterie".

L'avocat de Dodo la Saumure ne souhaitait pas non plus de huis clos. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !