Affaire Cahuzac : l’enregistrement dévoilé par le site Mediapart serait validé par l’enquête | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jérôme Cahuzac a déclaré en décembre n'avoir jamais eu de compte à l'étranger.
Jérôme Cahuzac a déclaré en décembre n'avoir jamais eu de compte à l'étranger.
©Reuters

Suite

Affaire Cahuzac : l’enregistrement dévoilé par le site Mediapart serait validé par l’enquête

L'enquête sur l'existence éventuelle d'un compte bancaire en Suisse non déclaré du ministre délégué au Budget a validé l'enregistrement dans lequel une voix attribuée à Jérôme Cahuzac parle de ce compte.

L’affaire Cahuzac rebondit. Un enregistrement révélé par le site internet Mediapart dans lequel une voix attribuée au ministre du Budget parle d’un compte Suisse non déclaré a en effet été validé par l’enquête en cours sur ce compte que posséderait Jérôme Cahuzac.

Mediapart, qui cite notamment des sources judiciaires, assure ainsi que l’enregistrement n’a pas été manipulé et que la police technique et scientifique (PTS) l’a déjà expertisé. Trois témoins auraient par ailleurs déjà authentifié devant les enquêteurs de la Division nationale d'investigations fiscales et financières (Dniff) la validité de la bande sonore.

L’homme déclare ainsi sur la bande audio diffusé par le site Internet à un interlocuteur encore non identifié "Ça me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques". L’enregistrement daterait de la fin de l’année 2000 et serait en la possession depuis douze ans de l’ancien rival politique de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne, Michel Gonelle.

Pour rappel, la justice a ouvert une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale au début du mois de janvier. L’objectif : découvrir si le ministre du gouvernement Ayrault a en effet détenu dans les années 2000 un compte en Suisse chez UBS qui aurait par ailleurs été clôturé en 2010 après avoir transféré les avoirs grâce à des montages complexes à Singapour.

S’ajoute à l’enregistrement les déclarations d’un détective privé engagé par l’épouse du ministre en instance de divorce Patricia Cahuzac. Le privé assure en effet que cette dernière aurait mentionné l’existence d’un compte en Suisse selon Mediapart. Des informations que n’a toutefois pas confirmées le Parquet de Paris.

Pour rappel, le ministre délégué au Budget avait déclaré au début du mois de décembre "Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger. Ni maintenant, ni avant".

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !