Affaire Alexandre Benalla : le Parti Socialiste, le Parti Communiste et la France Insoumise vont déposer une motion de censure commune | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Alexandre Benalla : le Parti Socialiste, le Parti Communiste et la France Insoumise vont déposer une motion de censure commune
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Front commun

Affaire Alexandre Benalla : le Parti Socialiste, le Parti Communiste et la France Insoumise vont déposer une motion de censure commune

Le PS, le PCF et la France Insoumise vont déposer une motion de censure commune dans le cadre du vaste mouvement de protestation des députés dans le cadre de l'affaire Benalla et des auditions tumultueuses à l'Assemblée nationale et au Sénat.

L'opposition à l'intention de faire bloc face à Emmanuel Macron et à la République en marche. La motion de censure sera soutenue par de nombreux groupes à l'Assemblée. 

La Nouvelle Gauche (PS), le GDR et la France Insoumise vont déposer une motion de censure commune contre le gouvernement sur l'affaire Benalla. Elle sera défendue et portée dans l'hémicycle ce mardi par le député André Chassaigne du Parti Communiste. Les députés en question et de ces différents groupes ont confirmé cette information à l'AFP.

"Nous avons débouché sur un texte commun (...) André Chassaigne défendra le texte mardi", selon des précisions du député PCF, Sébastien Jumel, à l'issue d'une réunion des trois présidents de groupe.  

Lu sur Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Benalla : une affaire DE l’EtatBenalla, Elysée et dérapages : mais au fait, comment garantir le secret nécessaire au pouvoir dans un monde obsédé par la transparence (et les moyens de surveillance) ? Affaire Benalla : les députés LR déposeront cette semaine une motion de censure du gouvernementGuillaume Larrivé claque la porte de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Benalla

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !