Affaire Benalla : l'étrange disparition pendant deux jours de Myriam, sa future épouse, a donné des sueurs froides aux enquêteurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Benalla : l'étrange disparition pendant deux jours de Myriam, sa future épouse, a donné des sueurs froides aux enquêteurs
©CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Disparition inquiétante ?

Affaire Benalla : l'étrange disparition pendant deux jours de Myriam, sa future épouse, a donné des sueurs froides aux enquêteurs

Après la mise en examen d'Alexandre Benalla, les enquêteurs ont eu beaucoup de difficultés pour localiser sa compagne. Les forces de l'ordre ont employé des techniques utilisées dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée afin de pouvoir la retrouver.

Le vendredi 20 juillet 2018 devait être le plus beau jour de la vie d'Alexandre Benalla. L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron devait en effet épouser, à cette date, la femme avec laquelle il partage sa vie, Myriam. 

Le tourbillon médiatique et judiciaire, à la suite de la publication de la vidéo des incidents de la place de la Contrescarpe par la rédaction du Monde, a malheureusement eu raison de ce projet romantique. La cérémonie a effectivement été reportée à la suite de la garde à vue d'Alexandre  Benalla. 
 
Dans le cadre de l'enquête, la police a tenté rapidement d'interroger Myriam. Selon des informations du Parisien, la petite amie d'Alexandre Benalla a disparu mystérieusement. Pendant deux jours, la compagne de l'ancien chargé de mission de l'Elysée est restée littéralement introuvable pendant deux jours. Les enquêteurs ont alors été contraints de se lancer dans un jeu de piste fascinant. 
 
Dès les premiers instants de sa garde à vue, Alexandre Benalla s'est montré peu coopératif au sujet de Myriam. Il a notamment refusé de dire où elle se trouvait et il a également refusé de fournir ses coordonnées à la police afin de "la protéger" selon lui. 
 
Alexandre Benalla aurait indiqué aux enquêteurs : 
 
"Ma femme, à cette heure, est certainement partie à l'étranger se reposer et fuir les journalistes avec notre bébé".
 
Le couple a eu un enfant très peu de temps avant.  
 
Les enquêteurs souhaitaient obtenir le témoignage de Myriam pour une raison bien particulière. Elle est la seule à détenir les clés de l'appartement ultra-sécurisé du couple à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, selon des précisions de Benalla aux forces de l'ordre. C'est au coeur de ce logement que se trouvait notamment le coffre-fort d'Alexandre Benalla qui a disparu. Ce coffre contenait les armes de Benalla et des éléments utiles à l'enquête. 
 
Myriam est donc devenue un témoin privilégié dans le cadre de la disparition du coffre-fort. Afin de la retrouver, les enquêteurs ont déployé les grands moyens. Des fichiers de police ont été consultés, des réquistions bancaires ont été effectuées. Les policiers se sont lancés également en quête de l'identification de son véhicule et dans des études de PV. Ils parviendront finalement à la trouver grâce à la géolocalisation. 
 
Elle se trouvait dans le seizième arrondissement de Paris. L'examen de ses appels a permis de découvrir qu'elle s'occupait d'annuler les formalités du mariage.
 
Les policiers ont alors tenté de la contacter par le biais de son adresse mail, obtenue grâce à la mairie d'Issy-les-Moulineaux. 
 
Benalla a dénoncé un acharnement lors de son audition : 
 
"Je m'interroge sur l'opportunité de faire des recherches sur ma femme qui n'a rien à voir dans toute cette histoire. Elle est déjà assez chamboulée !
 
A ce jour, Myriam n'a toujours pas été entendue. 
Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !