Accord trouvé sur le nucléaire iranien : "aujourd'hui, c'est une entente historique" se félicite Barack Obama | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Accord trouvé sur le nucléaire iranien : "aujourd'hui, c'est une entente historique" se félicite Barack Obama
©Reuters

Satisfecit

Accord trouvé sur le nucléaire iranien : "aujourd'hui, c'est une entente historique" se félicite Barack Obama

Selon les premiers éléments divulgués de ce préaccord, la capacité d'enrichissement d'uranium de l'Iran devra être réduite.

"Aujourd'hui, les États-Unis, avec leurs alliés et partenaires, ont conclu une entente historique avec l'Iran". Barack Obama n'a pas caché sa satisfaction lorsqu'il a pris la parole jeudi soir. Pour le président, si un accord final aboutit d'ici le 30 juin, cela "empêchera l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire". Ce qui était l'objectif affiché de tous les participants américains et occidentaux à ce processus.

"L'Iran a donné son accord pour un régime de transparence et les inspections les plus approfondies jamais négociées dans l'histoire des programmes nucléaires" a encore indiqué le président qui plaidait depuis des mois pour une solution diplomatique. Barack Obama a assuré que l'Iran serait "plus inspecté que n'importe quel autre pays dans le monde". "Si l'Iran triche, le monde le saura. Si nous voyons quelque chose de louche, nous mènerons des inspections" a-t-il déclaré ajoutant que ces derniers mois, "l'Iran a rempli toutes ses obligations en éliminant ses stocks de matériel nucléaire dangereux".

Il a également rappelé le travail de surveillance effectué. "Les inspections du programme nucléaire iranien ont augmenté. Le travail n'est pas fini" a-t-il cependant soutenu. Selon les premiers éléments divulgués de ce préaccord, la capacité d'enrichissement d'uranium de l'Iran devra être réduite. D'après les indiscrétions concernant l'accord, pour ce faire, l'Iran maintiendrait 6 000 centrifugeuses en activité, contre 19 000 actuellement. Les sanctions américaines et européennes seront levées en fonction du respect des engagements de l'Iran.

Barack Obama s'est entretenu avec François Hollande, Angela Merkel et David Cameron juste après la signature de l'accord; Il devrait appeler le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans la journée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !