Accord de Paris : les réactions mondiales après l'annonce de Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Accord de Paris : les réactions mondiales après l'annonce de Trump
©Reuters

Hostiles

Accord de Paris : les réactions mondiales après l'annonce de Trump

Le désengagement américain a entraîné une vague de critiques internationales.

Communiqué de l'Italie, la France et l'Allemagne

"Nous considérons la dynamique enclenchée à Paris en décembre 2015 comme irréversible et nous croyons fermement que l'Accord de Paris ne peut être renégocié, dans la mesure où c'est un instrument vital pour notre planète, nos sociétés et nos économies."

Theresa May (Royaume-Uni)

La Première ministre britannique a téléphoné à Donald Trump pour lui exprimer sa déception. "La Première ministre a exprimé sa déception quant à la décision et a souligné que le Royaume-Uni restait engagé dans l'accord de Paris, comme mis en avant récemment au G7" a déclaré le 10 Downing Street.

Barack Obama

"J'estime que les Etats-Unis devraient se trouver à l'avant-garde. Mais même en l'absence de leadership américain; même si cette administration se joint à une petite poignée de pays qui rejettent l'avenir; je suis certain que nos États, villes et entreprises seront à la hauteur et en feront encore plus pour protéger notre planète pour les générations futures."

François Hollande

"Ce qui s’est produit à Paris est irréversible. La valeur de cet accord ne dépend pas du bon vouloir d’un président américain. Il s’inscrit dans le temps long, celui des générations futures. Donald Trump a renoncé à l’avenir, pas les Etats-Unis.

Charles Michel (Belgique)

"La décision des Etats-Unis ne doit pas freiner notre mobilisation en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Nous devons redoubler d’efforts pour faire en sorte que les grandes puissances réaffirment leurs engagements."

Justin Trudeau (Canada)

"Nous sommes profondément déçus d’apprendre que le gouvernement fédéral américain a décidé de se retirer de l’Accord de Paris. Le Canada reste ferme dans son engagement à lutter contre les changements climatiques et appuyer une économie axée sur la croissance propre."

Antonio Guterres (ONU)

La décision des Etats-Unis est une "déception majeure pour les efforts mondiaux en vue réduire les émissions de gaz à effet de serre".

Mark Rutte (Pays-Bas)

"Sans la participation des Etats-Unis, il sera plus difficile d'atteindre les objectifs de l'accord de Paris, mais le reste du monde va continuer à appliquer cet accord."

Josh Frydenberg (Australie)

"Je persiste à penser qu'il s'agit d'un accord tout à fait sensé. Même sans les Etats-Unis, 70% des émissions mondiales restent concernées par cet accord". 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !