Accord de Paris : Emmanuel Macron dénonce "une faute" de Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Accord de Paris : Emmanuel Macron dénonce "une faute" de Donald Trump
©AFP

Climat

Accord de Paris : Emmanuel Macron dénonce "une faute" de Donald Trump

Le président de la République a tenu une allocution depuis l'Elysée en réaction à l'annonce de Donald Trump du désengagement des Etats-Unis de l'accord de Paris.

Emmanuel Macron n'a pas trainé. Dans une allocution donnée à l'Elysée à 23h35 a réagi à la sortie annoncé des Etats-Unis de l'Accord de Paris. "Je respecte cette décision souveraine mais je la regrette et je considère qu'il commet là une erreur pour les intérêts de son pays et de son peuple et une faute pour l'avenir de la planète" a tranché le président de la République. "Le changement climatique est  le grand défi de notre temps. Il s'impose désormais à nous tous avec une grande évidence. La biodiversité est menacée, le dérèglement climatique affame, dévaste les régions, chasse les habitants de leur patrie... Ce n'est pas l'avenir que nous voulons pour nous, pour nos enfants ce n'est pas l'avenir que nous voulons pour le monde. La vocation de la France est de mener ces combats qui impliquent l'humanité tout entière." 

Le président Emmanuel Macron a assuré que "nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux. En aucun cas. La France ce soir appelle l'ensemble des pays signataire à demeurer dans le cadre de l'accord de Paris, à rester à la hauteur des responsabilités qui sont les nôtres et à ne rien céder. Ne vous trompez pas, sur le climat il y a pas de plan B car il n'y a pas de planète B".

Il a ensuite lancé un appel aux "Scientifiques, entrepreneurs, citoyens engagés" déçus par la décision de Donald Trump. "Vous trouverez dans la France une deuxième patrie, venez travailler ici avec nous sur des solutions concrètes".

Grave, Emmanuel Macron a ensuite martelé : "Ce soir les Etats-Unis ont tourné le dos au monde mais la France ne tournera pas le dos aux américains. Je vous assure que la France n'abandonnera pas le combat." En dernière partie de son discours, Emmanuel Macron a promis des "initiatives fortes" avec l'Allemagne dans les prochains jours. 

Il a enfin terminé son discours en anglais en détournant le slogan de campagne de Donald Trump "Make America great again" (redonner sa grandeur à l'Amérique) en "Make our planet great again" (redonner sa grandeur à la planète).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !