Accident de Brétigny-sur-Orge : la qualité des surveillances visuelles et le boulonnage mis en cause | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Accident de Brétigny-sur-Orge : la qualité des surveillances visuelles et le boulonnage mis en cause
©

Enquête

Accident de Brétigny-sur-Orge : la qualité des surveillances visuelles et le boulonnage mis en cause

Le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre ne met pas en cause la maintenance.

Le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) a rendu ce vendredi un premier rapport sur le déraillement de Brétigny-sur-Orge (Essonne). Le bureau met en cause notamment la qualité des tournées visuelles de surveillance et le boulonnage sur les voies, sans faire état d'un défaut de maintenance.

Selon le BEA, "la moindre attention accordée aux anomalies affectant la boulonnerie par rapport à d'autres défauts des appareils de voie qui sont considérés comme plus critiques (...) a pu contribuer à ce que l'absence de l'un des boulons ne soit pas détectée". Il est toutefois précisé que tous les défauts n'étaient pas détectables à l’œil nu. Le BEA met donc en cause la fiabilité des tournées visuelles ainsi que la robustesse des éléments boulonnés entre eux.

L'enquête souligne, à l'instar de celle menée par la SNCF, que trois des quatre boulons qui maintenaient une éclisse étaient manquants, et que l'éclisse a pivoté autour du quatrième boulon. Une tournée de surveillance, huit jours avant l'accident, n'avait pas détecté d'anomalie. Le déraillement, le 12 juillet dernier en gare de Brétigny-sur-Orge, d'un train à destination de Limoges, a fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !