Accident de Brétigny : la SNCF mise en examen à son tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Accident de Brétigny : la SNCF mise en examen à son tour
©

Suite

Accident de Brétigny : la SNCF mise en examen à son tour

Mardi, Réseau Ferré de France (RFF) avait aussi été mis en examen pour "blessures et homicides involontaires".

Sans surprise, la SNCF a été mise en examen ce jeudi pour "homicides et blessures involontaires", dans le cadre de l'enquête portant sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny. Mardi, Réseau Ferré de France (RFF) avait aussi été mis en examen pour "blessures et homicides involontaires". L'accident avait eu lieu le 12 juillet 2013. 7 personnes étaient mortes dans la catastophe, qui avait fait aussi des dizaines de blessés. 

"J'ai toujours dit que ces mises en examen sont importantes, car elles nous permettront d'avoir accès au dossier. Cet accès au dossier est important dans notre compréhension de la catastrophe. Nous ne savons pas quelles sont les pièces qui ont pu être saisies" explique Guillaume Pepy, le patron de la SNCF. 

"Cela va permettre de rentrer dans un débat contradictoire" a quant à lui affirmé Stéphane Gicquel, secrétaire général de la Fenvac, la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs. "Il va être intéressant d'entendre les réponses de la SNCF et de RFF" a-t-il ajouté à l'AFP. Les deux entreprises peuvent demander une contre-expertise si elles sont en désaccord avec les conclusions des experts. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !