Abandon de Notre-Dame-des-Landes : Manuel Valls évoque "une erreur" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Abandon de Notre-Dame-des-Landes : Manuel Valls évoque "une erreur"
©AFP

Pas convaincu

Abandon de Notre-Dame-des-Landes : Manuel Valls évoque "une erreur"

Selon l'ancien Premier ministre, "ce projet était indispensable pour la métropole de Nantes, pour la région Pays de la Loire et la Bretagne".

L’abandon du projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes fait des déçus, même dans la "majorité". Au micro de RTL ce vendredi, Manuel Valls a estimé que cette décision "était une erreur". Pour le député de l'Essonne, qui siège à l'Assemblée nationale dans le groupe des marcheurs, "ce projet était indispensable pour la métropole de Nantes, pour la région Pays de la Loire et la Bretagne. À partir du moment où il est abandonné, il faudra trouver des compensations".

Et de poursuivre : "c'est une décision qui est contraire à un choix qui avait été celui des habitants en juin 2016, il y a eu un choix qu'il aurait fallu respecter". Rallié à la République en marche, Manuel Valls a toutefois tempéré ses critiques en déclarant que les Français "sont soulagés qu'une décision ait été prise. Même si à son sens, il ne s'agissait pas de "la meilleure".

Interrogé sur l’inaction du précédent quinquennat concernant ce dossier, l'ancien Premier ministre a assuré qu’en septembre 2012 et à l’automne 2016, il avait souhaité évacuer la Zad mais que François Hollande, Jean-Marc Ayrault ou encore Bernard Cazeneuve l’en avait empêché. "Je pense que ça a été une erreur et qu'il aurait fallu le faire à ce moment-là pour faire vivre l'autorité de l'Etat" a-t-il confié.

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !