70 ans de la libération d'Auschwitz : François Hollande a participé à la cérémonie avec 49 dirigeants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
70 ans de la libération d'Auschwitz : François Hollande a participé à la cérémonie avec 49 dirigeants
©

Commémoration

70 ans de la libération d'Auschwitz : François Hollande a participé à la cérémonie avec 49 dirigeants

Plus tôt ce mardi, le président de la république avait déclaré : "Vous, Français de confession juive, votre place est ici chez-vous. La France est votre patrie".

Après avoir présidé une cérémonie au Mémorial de la Shoah mardi matin à Paris, François Hollande s'est rendu pour la première fois au camp d'Auschwitz-Birkenau où il a été accueilli par le président polonais Bronislaw Komorowski . Au total, les dirigeants de 49 pays étaient présents à cette commémoration. 

Ce mardi à l'occasion des cérémonies de commémoration de la libération du camp de concentration d'Auschwitz, le président allemand, Joakim Gauck a déclaré devant le parlement allemand : "Il n'y a pas d'identité allemande sans Auschwitz. La mémoire de l'Holocauste reste le devoir de tous ceux qui vivent dans notre pays. Tant que je vivrai, je continuerai à souffrir du fait que la nation allemande, malgré son héritage culturel remarquable, a été capable des crimes les plus horribles contre l'humanité. Aucune interprétation, aussi convaincante soit-elle, ne permettra jamais à mon coeur et à mon esprit de connaître le repos après cette histoire. Une rupture s'est imprimée dans la texture de notre identité nationale, suscitant une douleur immuable dans nos consciences".

Dans un communiqué, le président des Etats-Unis, Barack Obama, a notamment déclaré : "Les récentes attaques terroristes survenues à Paris nous rappellent de façon douloureuse notre devoir de condamner et de combattre la résurgence de l'antisémitisme sous toutes ses formes, que ce soit par la négation ou la banalisation de l'Holocauste (...) Aujourd'hui, nous nous rassemblons et nous nous engageons auprès des millions de personnes assassinées et des survivants à faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais".

Alors que le président russe Vladimir Poutine a marqué les commémorations pas son absence, le président polonais Bronislaw Komorowski a exprimé "respect et reconnaissance, aux soldats soviétiques, libérateurs du camp" de concentration d'Auschwitz il y a 70 ans.

Lu sur RFI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !