67% des Français jugent toujours que François Hollande est "un mauvais président" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
67% des Français jugent toujours que François Hollande est "un mauvais président"
©

Esprit du 11 janvier, es-tu là ?

67% des Français jugent toujours que François Hollande est "un mauvais président"

Malgré sa spectaculaire remontée dans les sondages suite aux attentats de janvier, François Hollande est toujours massivement rejeté par les Français, selon un sondage Odoxa pour le Parisien.

L'état de grâce post-attentats a été de courte durée : selon un sondage Odoxa pour le Parisien-Aujourd'hui en France, réalisé suite à sa conférence de presse de jeudi, François Hollande est rejeté par près de deux-tiers des Français.

67% des sondés pensent qu'il est un mauvais président de la République (contre 77% en juillet 2014). Sans surprise, il est particulièrement impopulaire chez les sympathisants de droite, qui sont seulement 9% à juger qu'il est un bon chef de l'Etat. François Hollande peut heureusement compter sur son camp : 69% des sympathisants de gauche ont une bonne opinion de lui et 68% trouvent qu'il est un bon Président

Globalement, 56 % des sondés jugent qu'il est "moins bon Président" que ne l’était Nicolas Sarkozy.

"Le président reste incroyablement faible sur tous les attributs de la présidentialité", analyse Gaël Sliman, président d'Odoxa. Seulement 42% des sondés le jugent courageux, 39% pensent qu'il est capable de prendre les décisions qui s'imposent. 67% pensent qu'il n'est pas compétent, 73% qu'il ne sait pas où il va, 78% qu'il n'est pas dynamique et 81% qu'il n'est pas charismatique.

Maigre consolation : la majorité des sondés le trouvent sympathique (54%) et près de la moitié pensent qu'il a des convictions profondes (49%).

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 5 et 6 février 2015. Echantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe ,âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !