65% des Français estiment que le budget 2018 est "injuste" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
65% des Français estiment que le budget 2018 est "injuste"
©AFP

Boycotté

65% des Français estiment que le budget 2018 est "injuste"

Le sondage Odoxa Dentsu-Consulting, réalisé pour franceinfo et Le Figaro, montre également que les plus aisés sont les plus satisfaits de l'action du gouvernement.

65% des Français estiment que le budget, présenté hier par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire et son homologue des Comptes publics Gérald Darmanin, est "injuste", selon un sondage Odoxa Dentsu-Consulting réalisé pour franceinfo et Le Figaro et publié ce jeudi 28 septembre. Parmi ceux qui fustigent le plus le budget 2018 on retrouve les catégories populaires (70% des employés), les chômeurs (70%), les salariés du secteur public (65%), les retraités (68%), les cadres (53%), des Français les plus aisés (55%) et des sympathisants de la droite parlementaire (63%).

Les plus aisés sont les plus satisfaits de l'action du gouvernement

Selon cette enquête, 93% des sympathisants de La République en marche se disent satisfaits de l'action du gouvernement, un avis partagé également par des sympathisants de la droite parlementaire (52%). À l'inverse, 71% des sympathisants du FN et 67% de ceux de gauche se disent mécontents. 

>>> À lire aussi : PLF 2018 : pourquoi le budget n'est pas un budget pour les riches... (mais pour le reste de l'orientation du quinquennat, ça se discute)

En outre, l'action du Premier ministre, Edouard Philippe, - dont 38% des Français ne connaissent pas précisément le nom - est plutôt bien accueillie par les catégories aisées (54% des cadres et 58% des Français les plus aisés). Toutefois elle est rejetée par les catégories populaires (56% des employés et des ouvriers et 69% des chômeurs). 

>>> À lire aussi : PLF 2018 : pourquoi le budget n'est pas un budget pour les riches... (mais pour le reste de l'orientation du quinquennat, ça se discute)

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !