58.000 Belges font un procès à l'Etat et aux Régions qu'ils accusent d'inaction face au gaz à effet de serre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Climat
Climat
©Capture écran

Respirer

58.000 Belges font un procès à l'Etat et aux Régions qu'ils accusent d'inaction face au gaz à effet de serre

Après la France, et les Pays-Bas, c'est au tour de la Belgique d'être mise en cause par ses citoyens devant les tribunaux

Ce mardi, à Bruxelles, débute le procès, au civil, de "l'affaire climat" (Klimatzaak). L'objectif est de contraindre, via la loi, l'État à agir. Klimatzaak s'est constituée spécialement en vue de ce procès. Elle s'est adjointe 58.000 Belges signataires, demandeurs en personnes physiques. Un cabinet d'avocats a même décidé de se joindre à la cause, au nom de 80 arbres d'espèces menacées remarque le quotidien belge L'Echo.

Les Belges imitent l'ONG hollandaise Urgenda qui a obtenu la condamnation définitive des Pays-Bas, au civil, pour leur incapacité à faire respecter l'engagement pris en 1990 de réduire de 25% leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020.

Ces Belges demandent aussi à l'État et aux Régions de prendre des mesures pour obtenir, en 2025,une réduction de 48%, à tout le moins 42%, des émissions. En 2030, la réduction devra être de 65%, à tout le moins 55%. Et en 2050, l'émission nette de gaz à effet de serre devra être nulle.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !