539 médicaments en rupture de stock dans les pharmacies | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
539 médicaments en rupture de stock dans les pharmacies
©

En cours de réapprovisionnement

539 médicaments en rupture de stock dans les pharmacies

L’Ordre des pharmaciens comptabilise près de 539 médicaments manquants dans les stocks au lieu de 45 signalés par l’Agence de sécurité du médicament.

Les ruptures d’approvisionnement ne sont pas un fait nouveau pour les pharmaciens, bien au contraire. Si l’Agence national de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) signale seulement 45 médicaments en rupture de stock, la réalité est tout autre.

Isabelle Adenot, présidente de l’Ordre des pharmaciens, avait déjà tiré la sonnette d’alarme en septembre dernier. Elle déclare aujourd’hui dans les pages Santé du Figaro que "sur le mois de septembre, nous avons comptabilisé 539 médicaments manquants" sur les 200 officines de l’étude. Selon l’ANSM, les médicaments du système nerveux (18%), les anti-infectieux (17%) et les anticancéreux (11%) seraient les classes les plus concernées. Même si la plupart des médicaments manquants sont facilement remplacés par des génériques, le Lévothyrox, un médicament prescrit à 3 millions de Français pour réguler leur thyroïde, est toujours menacé de rupture de stock.

Malheureusement, ces ruptures de stocks "sont un problème qui va aller croissant", constate Isabelle Adenot. En effet, la Présidente de l’Ordre des pharmaciens explique ce phénomène par des défauts de fabrication ainsi qu’un circuit de fabrication mondialisé qui met les usines de production à la merci du moindre imprévu.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !