5 milliards de personnes n'ont pas accès aux soins médicaux élémentaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
93% de la population des pays d'Afrique subsaharienne n'a pas accès aux soins médicaux les plus élémentaires.
93% de la population des pays d'Afrique subsaharienne n'a pas accès aux soins médicaux les plus élémentaires.
©Reuters

Alarmant

5 milliards de personnes n'ont pas accès aux soins médicaux élémentaires

Pendant plus d'un an, 25 experts ont rassemblé plusieurs preuves et témoignages recueillis auprès de patients et de personnels de santé à travers plus de 100 pays.

Deux tiers de la population mondiale (5 milliards de personnes) n'a toujours pas accès à des soins sécurisés et abordables, estime un rapport de la fondation "The Lancet", relayé par la BBC. Il s'agit d'une proportion deux fois supérieure aux précédentes estimations. Un tel constat signifie que plusieurs millions d'individus meurent encore aujourd'hui alors qu'ils pourraient être aisément soignés, notamment pour des cas d'appendicite ou de dystocie. Selon cette étude, 93% de la population des pays d'Afrique subsaharienne n'a toujours pas accès aux soins médicaux les plus élémentaires.

L'étude porte également sur la possibilité pour certaines populations de se rendre ou non vers des centres médicaux en moins de deux heures, sur le niveau de sécurité des soins, et sur le coût des soins, souvent inabordable. "Des populations meurent ou continuent à vivre avec des maladies qui pourraient être évitées si elles recevaient un traitement approprié" estime Andy Leather, directeur du King's Centre for Global Health, et co-auteur de cette étude. "Par ailleurs, de plus en plus d'individus tombent dans la pauvreté en essayant d'accéder aux soins" ajoute-t-il.

L'étude assure également qu'un quart des personnes opérées ne sont pas en capacité de financer les soins qu'elles reçoivent. Pendant plus d'un an, 25 experts ont rassemblé plusieurs preuves et témoignages recueillis auprès de patients et de personnels de santé à travers plus de 100 pays. Les auteurs de l'étude affirment que sur l'ensemble des décès survenus en 2010, un tiers (16,9 millions) auraient pu être évitées grâce à des soins médicaux.

Lu sur BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !