300 djihadistes français ayant rejoint l'Etat islamique sont morts en Irak et en Syrie depuis 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
300 djihadistes français ayant rejoint l'Etat islamique sont morts en Irak et en Syrie depuis 2014
©Reuters

Recensement

300 djihadistes français ayant rejoint l'Etat islamique sont morts en Irak et en Syrie depuis 2014

Une statistique révélée par franceinfo et qui provient du dernier décompte de la Direction générale de la sécurité intérieure.

D’après des informations révélées par franceinfo, 300 Français et binationaux membres de l'État islamique en Irak et en Syrie sont morts depuis 2014. Une statistique qui provient du dernier décompte de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Parmi ces 300 morts figurent 12 femmes et donc 288 hommes.

Le site d’informations relève également que parmi les derniers djihadistes français tués, on retrouve le Toulousain Sabri Essid, demi-frère par alliance de Mohamed Merah (et qui aurait été exécuté par une "branche dure" dde l’EI en Syrie à l'automne) ainsi que son beau-fils Rayan. Les deux hommes avaient été vus en mars 2015 sur une vidéo diffusée par le groupe djihadiste, dans laquelle on voyait l'adolescent exécuter un otage, un Palestinien considéré comme un espion.

Les autorités estiment qu'environ 1 700 Français ont rejoint la zone irako-syrienne au cours des quatre dernières années. D’après des statistiques données lors de la présentation du plan de prévention de la radicalisation, au moins 323 personnes sont revenues en France, dont 255 majeurs et 68 mineurs.

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !