Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée, s'indigne de la découverte de ce "panneau honteux".

Pas content du tout

"Mur des cons" du Syndicat de la magistrature : "une injure publique" pour Christian Jacob

Dans une lettre adressée à François Hollande et que s'est procurée Atlantico, Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée, s'indigne de la découverte de ce "panneau honteux".

Mardi, Atlantico a révélé l'existence d'un "Mur des cons" dans la salle principale du local syndical par un juge apolitique et non syndiqué, qui accompagnait un collègue au siège du Syndicat de la magistrature. Y figurent par exemple Brice Hortefeux, Michèle Alliot-Marie, Nadine Morano, le magistrat Philippe Courroye ou encore l'ancien ministre et ex-entraîneur du XV de France Bernard Laporte.

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée, s'indigne de la découverte de ce "panneau honteux". C'est, selon lui, "une injure publique, une menace et vraisemblablement une violation du serment des magistrats". Ce n'est "pas une pratique tolérable", ajoute-t-il.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !