"Je pense que l'islam nous hait" : la nouvelle sortie polémique de Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Je pense que l'islam nous hait" : la nouvelle sortie polémique de Donald Trump
©REUTERS / Scott Audette

Les pieds dans le plat

"Je pense que l'islam nous hait" : la nouvelle sortie polémique de Donald Trump

Lors d'un débat organisé par CNN ce jeudi, le milliardaire a également estimé qu'envahir l'Irak était "la pire décision de l'histoire américaine".

Avec Donald Trump, pas besoin de creuser beaucoup pour trouver des sujets prêtant à polémiques. Ce jeudi 10 mars, en Floride, lors d'un débat organisé par CNN entre les candidats à l'investiture républicaine, l'excentrique milliardaire américain a notamment évoqué le monde musulman. Le magnat de l'immobilier, qui fait la course en tête avec 461 délégués récoltés sur les 1.237 requis, n'a pas mâché ses mots.

"Je pense que l'islam nous hait, a-t-il indiqué. Il y a une sorte de haine immense là-bas. Il y a une immense haine. Nous devons aller au fond des choses. Il y a une haine incroyable contre nous", a répondu Donald Trump. Islam ou islam radical ?, a alors demandé Anderson Cooper,  le journaliste star de la chaîne. "Radical, mais c'est très difficile à définir. Il est très difficile de les distinguer car on ne sait pas qui est qui", a dit le candidat.

Un de ses adversaires, Marco Rubio a vivement réagi. "Nous allons devoir travailler avec des personnes qui observent une foi musulmane, même si l'islam est confronté à une grave crise en son sein", a expliqué le sénateur républicain de Floride, qui a également souligné que nombre de soldats américains étaient de confession musulmane. "Vous pouvez être politiquement correct si vous voulez, moi je veux résoudre des problèmes", a alors objecté Donald Trump. "Être politiquement correct ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est d'être correct", a répliqué Marco Rubio.

Au cours de la soirée, Donald Trump a également déclaré qu'envahir l'Irak était "la pire décision de l'histoire américaine", et que depuis la fin du régime de Saddam Hussein, le pays était devenu une sorte de "Harvard du terrorisme".

>>>> A LIRE AUSSI : Damned ! Et si Trump avait raison ?

Lu sur le DailyMail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !