"Je n'ai pas eu de bol sur le chômage" : François Hollande est critiqué par les politiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
"Je n'ai pas eu de bol sur le chômage" : François Hollande est critiqué par les politiques
©Reuters

Sans pitié

"Je n'ai pas eu de bol sur le chômage" : François Hollande est critiqué par les politiques

La petite phrase du chef de l'État pour justifier de n'être pas parvenu à inverser la courbe du chômage avant fin 2013 a vivement fait réagir la droite et le FN.

Interrogé par Antonin André et Karim Rissouli, qui ont publié ses confidences dans un ouvrage intitulé "Conversations privées avec le président", François Hollande a ainsi analysé son incapacité à tenir sa promesse d'inverser la courbe du chômage avant fin 2013 : "Je n'ai pas eu de bol". Une phrase parmi tant d'autres qui a eu le don de faire immédiatement réagir l'opposition, du centre à l'extrême droite.

"François Hollande estime qu'il n'a "pas de bol" sur le chômage: un aveu d'échec terrible avant de jeter l'éponge?", s'est interrogé le patron des députés UDI, Philippe Vigier, sur Twitter.

"Hollande: bol ou pas de bol? Quelles que soient les circonstances un grand président inspire du respect", a taclé le sénateur les Républicains (LR) de la Vienne et ancien premier ministre, Jean-Pierre Raffarin.

"Tout est dit. La politique au gré du hasard", a quant à lui rétorqué le leader des sénateurs LR, Bruno Retailleau.

"Qu'il s'en aille, vite!"

Guillaume Larrivé, député de l'Yonne et porte-parole du parti de Vaugirard a aussi écrit : "Lamentable règne de François Hollande. "Pas de bol", "c'est dur", dit le fantoche. Qu'il s'en aille, vite! Pour que la France retrouve un chef."

Mais quel amateurisme! Doublé d'une indécence sans borne... #grossefatigue", a ajouté la députée LR d'Eure-et-Loir, Laure de la Raudière.

"C'est la France qui n'a pas eu de bol!", a estimé le député LR de la Manche, Philippe Gosselin.

Le FN attaque

Le Front national ne s'est pas privé à critiquer non plus. "En fait, le programme de François Hollande c'était un jeu à gratter? #PasDeBol #StopRPS", a tweeté Florian Philippot, le bras droit de Marine Le Pen.

 "Pour Hollande, la hausse du chômage c'est "pas de bol". Déni total et aucune remise en cause de sa politique... Il est temps qu'il parte!", a tout de suite abondé le sénateur-maire FN de Fréjus (Var), David Rachline.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !