"Elle est épouvantable !" : Ségolène Royal irrite au sein de l'exécutif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
"Elle est épouvantable !" : Ségolène Royal irrite au sein de l'exécutif
©Reuters

Exaspérés

"Elle est épouvantable !" : Ségolène Royal irrite au sein de l'exécutif

L'ancienne ministre de l'Ecologie agace certains membres du gouvernement et surtout Nicolas Hulot. Dans les colonnes du Parisien, des ministres ne mâchent pas leurs mots pour exprimer leur ras-le-bol.

Devenue ambassadrice chargée des pôles, l'ex-ministre de l'Ecologie tient à rester présente sur la scène médiatique et ne peut se retenir à donner des conseils à son successeur. En effet, c’est sans détour qu’elle a critiqué les décisions du ministère de la Transition écologique, Nicolas Hulot, sur le glyphosate ou encore son renoncement à l'objectif de 50 % d'électricité d'origine nucléaire d'ici à 2025. Une liberté de parole et un comportement qui agace l’exécutif, selon un article publié dans Le Parisien ce mardi 26 décembre.

"Elle pense qu'elle a marqué le siècle dans ce ministère"

"Elle est épouvantable !", glisse ainsi un ministre. "C'est facile de faire la grande combattante qui multiplie les annonces. Nous, on assume de dire des choses compliquées", peste un autre. Le gouvernement aimerait donc la voir prendre ses distances.

>>> À lire aussi : Au-delà du cas Hulot, quels sont les ministres pour lesquels la greffe ne s’est que moyennement faite ? 

"Elle a voulu être ambassadeur, elle a un devoir de silence. Si elle veut parler, qu'elle se fasse réélire. On peut la démissionner aussi !", menace un des ministres. Quant à Nicolas Hulot, il entretiendrait des "rapports glaciaux" avec Ségolène Royal, selon Le Parisien. "Il en a marre. Elle veut faire croire qu'elle est toujours ministre de l'Ecologie. Elle pense qu'elle a marqué le siècle dans ce ministère", dénonce un membre de l'exécutif.

"Hulot, c'est une danseuse, une diva"

Mais l’ex-ministre de l’Ecologie se défend : "Quand on dit des choses fausses, je rectifie le tir". Elle voit dans ces critiques "de la jalousie". "Ils ne m'enlèveront pas ma bonne humeur. Avec tout ce que j'ai vécu, je n'ai plus rien à prouver", assure-t-elle. Si elle promet de se montrer "loyale", ses proches ne mâchent pas leurs mots envers Nicolas Hulot. "C'est une danseuse, une diva. Il veut faire porter à Ségolène le chapeau de son propre échec. Entre eux, c'est je t'aime moi non plus", estime un royaliste dans les colonnes du Parisien.

 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !