Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media

L'enfer, c'est l'autre

Youpi : Medhi Meklat va enfin pouvoir s'expliquer sur son "double maléfique"!

Mais pour ça, il va falloir attendre septembre. Le temps qu'il finisse son manuscrit. Et que Grasset l'édite.

Medhi Meklat n'est pas un inconnu. Sa gloire a rayonné sur tout l'Hexagone. Il était le contributeur vedette du Bondy Blog. France Inter lui a confié des chroniques. Et, suprême consécration, il a posé pour la Une des Inrocks aux côtés de Christiane Taubira. Sa notoriété a fait grand bond en avant quand ont été révélés des tweets qui lui sont attribués. Attribués car c'est son "double maléfique", a-t-il expliqué, qui les avait écrits. Et donc – rendons au diable ce qui revient au diable – c'est Lucifer, qui, de ses doigts velus et crochus a tapoté sur le clavier.

Des phrases aussi intéressantes que : "Hitler rentre pour tuer les Juifs" et "Les Blancs doivent mourir !". Sans oublier quelques gracieusetés concernant les homosexuels. Lucifer était dans son corps : qu'est-ce qu'il pouvait y faire le pauvre Medhi... Un cas clinique du dédoublement de la personnalité. Genre Dr Jekyll et Mr Hyde. Maintenant qu'il est délivré de ses atroces tourments, Medhi Meklat va pouvoir tout expliquer sur son "double maléfique". Sous la forme d'un livre qui sera publié dans cinq mois.

Cinq mois, c'est long à attendre. Et moi je ne peux pas. Car moi aussi j'ai un "double maléfique". Il me force – oui, il me force ! – à écrire que Meklat est un sale type. Un antisémite. Un raciste. Et un homophobe. S'agissant de ce qui précède, je dégage toute responsabilité. Quiconque voudrait me poursuivre devrait s'adresser à mon "double maléfique". Son nom est Belzébuth. Et je tiens à la disposition des autorités son adresse et son numéro de téléphone.

A ce stade de mes considérations, un doute affreux m'étreint. Et si Lucifer n'était pas entièrement sorti du coprs de Medhi Meklat ? Et si, diaboliquement, il le contraignait à écrire deux ou trois trucs sur les Juifs, sur les Blancs et sur les homosexuels ? Grasset aurait grand intérêt à faire revoir le manuscrit par un avocat !

On peut se demander pourquoi Grasset, une honorable maison, éprouve le besoin de publier les confessions de M. Meklat. Ayant été édité par eux, je vais m'efforcer de ne pas en dire trop de mal. Un éditeur, comme chacun sait, publie des livres. Mais, comme chacun ne le sait pas, il cherche aussi à vendre du papier.

Et avec Medhi Meklat, c'est le jackpot garanti ! Le Bondy Blog, France Inter, les Inrocks, et d'autres médias attendris par les malheurs d'un petit gars de banlieue feront de la retape pour lui. Quant à moi, je suis plein d'espoir. Sans attendre septembre, je me suis attelé à l'écriture d'un ouvrage dont je vous livre le titre en exclusivité : Medhi, moi, et nos doubles maléfiques. Peut-être serai-je édité par Grasset…

P.S.: Une vieille dame juive a été assassinée avenue Philippe-Auguste à Paris. Lardée de coups de couteaux, puis brûlée. Medhi Meklat avait écrit : "Hitler rentre pour tuer les Juifs". Hitler est revenu...

 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.