Yahoo rachète un moteur de recherche contextuel : est-il encore possible de concurrencer Google ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Yahoo! espère toujours rattraper Google.
Yahoo! espère toujours rattraper Google.
©REUTERS/Chris Helgren

Interfaces

Yahoo rachète un moteur de recherche contextuel : est-il encore possible de concurrencer Google ?

Le géant Yahoo rachète Aviate, une interface d'accueil évolutive sous Android. Le but : rattraper Google. Du moins tant qu'il en est encore temps.

Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.

Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock Vibrations, Le Livre de la Bonne Humeur, Bill Gates et la saga de Microsoft, etc. Daniel Ichbiah a aussi écrit Robots - Génèse d'un peuple artificiel

Parmi les biographies musicales écrites par l’auteur figurent celles du groupe Téléphone, de Michael Jackson, des Beatles, d’Elvis Presley, de Madonna (il a également publié Les chansons de Madonna), des Rolling Stones, etc. 

Voir la bio »

Atlantico : Yahoo! a annoncé l'acquisition d'Aviate, une interface d'accueil sous Android personnalisée qui évolue au fil de la journée. En anticipant les besoins des utilisateurs, Yahoo! espère pouvoir gagner une longueur sur Google dont la force de frappe en termes de recherche n'a pas d'équivalent. Cela lui suffira-t-il à rattraper son retard ?

Daniel Ichbiah : Depuis que Marissa Mayer est arrivée à la tête de Yahoo, ils ont fait des percées importantes. En juillet dernier, les sites du portail ont obtenu une audience plus importante que celle de Google pour la première fois depuis 2011. Yahoo a généré une audience de 196,6 millions de visiteurs, alors que le numéro deux du classement Google n’en a engrangé que 192,2 millions, avec son moteur de recherche et sa messagerie Gmail. Le problème de Yahoo a été que pendant des années, ils avaient des services incroyables, mais ils ne le faisaient pas savoir. En 2004, ils avaient un service de musique incroyable, équivalent de Deezer ou de Spotify aujourd’hui, mais qui n’a pas marché faute de publicité. Et puis Yahoo est une boite extrêmement dispersé - A la différence de Google où il y a une page d’accueil très simple, Yahoo ressemble à un kiosque à journaux. C’est un fourre-tout et ça ne leur sert pas. Maintenant c’est vrai que Google commence aussi à fléchir. Depuis la collaboration de Google avec la NSA, Google a mauvaise réputation. Les procès contre Google par rapport à la violation de la vie privée, a entaché l’image de Google. On est entrain d’atteindre un point de lassitude au niveau de l’intrusion de la technologie dans la vie privée.

La recherche contextuelle devient un moteur énorme pour la technologie d'aujourd'hui. Pour quelles raisons ?

Il y a une phrase de Charlélie Couture qui dit :  « Avant on avait une question mais pas de réponse, maintenant on a mille questions et mille réponses ». C’est une bonne métaphore à mes yeux. C’est vrai que les moteurs de recherche sont extraordinaires : on cherche une définition, une explication et on l’a dans la seconde même. C’est une révolution extraordinaire au niveau de la connaissance.

Quelles autres technologies pourraient s'avérer déterminantes pour les concurrents de Google ? Qui sont d'ailleurs à cet égard ses concurrents les plus sérieux ?

Je pense qu’on peut comprendre Google seulement si on comprend une chose : Google offre des services gratuits à ses propres « concurrents » ; et cela pour une raison unique : la publicité. Google est en réalité une agence de publicité, dirigée par des ingénieurs et des informaticiens de très haut niveau. Les revenus Google viennent de la publicité : 50 milliards de dollars par an à l’heure actuelle. Aucune société n’a de telle influence car ils ont eu la clairvoyance d’attraper le marché de la publicité très tôt. Le seul concurrent potentiel de Google qui me vient à l’esprit pourrait être Microsoft, mais ils sont encore loin du compte.

Jusqu'où l'avance accumulée de Google le protège-t-il ? Le rend-il déjà indétrônable ?

Les nouveaux robots viennent de Google, on voit qu’une société de taxis comme Uber, a été rachetée par Google. Le fait qu’ils soient dans les téléphones Android, et que Android représente 75 % du marché, la plupart des gens ne se rendent même pas compte qu’ils ont un peu de google dans la poche. Il me semble impossible qu’on puisse casser le monstre Google, car hormis Microsoft - dans une moindre mesure - c’est la seule boite qui a comme clients le monde entier. Google peut vendre de la publicité à n’importe quelle activité existante, n’importe quelle PME. On sait qu’Apple domine le marché de la musique, qu’Amazon domine le marché du livre électronique, que Microsoft domine encore les domaines d’exploitation, et bien Google, lui, domine la publicité au marché mondial. C’est sans commune mesure, nous allons certainement passer le siècle avec Google.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !