Vous avez dit orgasme : comment repérer (et comprendre...) ces 33% d'hommes qui simulent ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Un homme sur trois aurait déjà simulé un orgasme.
Un homme sur trois aurait déjà simulé un orgasme.
©Reuters

Ouiiiiiiiiiiii !

Vous avez dit orgasme : comment repérer (et comprendre...) ces 33% d'hommes qui simulent ?

Le sexologue Abraham Morgentaler vient de publier un article sur l'orgasme masculin dans le Daily Mail qui fait polémique. Selon lui, 1 homme sur 3 a déjà simulé l'orgasme.

Pascal De Sutter

Pascal De Sutter

Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert Laffont : La mécanique sexuelle des hommes : l'éjaculation. Il organise également des séminaires d'épanouissement conjugal, voir le site les sens de l'amour Il est le co-fondateur du site ma santé sexuelle.

Voir la bio »

 Atlantico : Le sexologue Abraham Morgentaler, vient de publier un article sur l'orgasme masculin dans le DailyMail, qui fait déjà polémique. Selon lui, 1 homme sur 3 a déjà simulé l'orgasme. Quel est votre point de vue médical sur la question ? Est-ce une situation que beaucoup d'hommes connaissent ? Pourquoi ? 

Pascal de Sutter : Ce n'est pas si surprenant bien que la physiologie de l'homme fait qu'il ne peut pas y avoir tricherie comme pour la femme, il peut difficilement dissimuler son absence d'érection. Et à l'instant même où le sperme sort, il est difficile pour la femme de sentir le sperme qui se répand dans le vagin. Ce qu'elle peut sentir, ce sont les soubresauts du pénis mais en aucun cas les jets du sperme. Et ces soubresauts, l'homme peut les simuler par des contractions qui donnent la même impression qu'une éjaculation. La présence de sperme dans le préservatif, ou l'écoulement du sperme qui se trouve dans le vagin sont des preuves d'éjaculation. Mais il est possible que l'éjaculation soit faible, ou bien que la femme soit tellement excitée qu'elle lubrifie beaucoup pendant l'acte sexuel, et cela complique un peu la possibilité de savoir si éjaculation ou non il y a eut.

Mais il ne faut pas confondre la simulation avec l'éjaculation retardée et l'anéjaculation, qui concerne les hommes qui n'arrivent plus à éjaculer physiologiquement. Là, l'homme peut être tenté de simuler, mais les raisons sont bien différentes. L'homme fait semblant de jouir, tout comme parfois la femme le fait, afin d'abréger le rapport sexuel non satisfaisant ou qui a duré trop longtemps. La simulation n'est pas l'apanage des femmes, les hommes peuvent simuler pour faire plaisir à leur partenaire ou éviter les questions embarrassantes. 

Est-ce que l'éjaculation est toujours synonyme d'orgasme ? Si l'homme éjacule, la femme peut-elle être assurée qu'il a eu un orgasme ? 

Pas du tout. On peut éjaculer sans avoir d'orgasme. Il y a des éjaculations anhédoniques, qui sont des éjaculations sans plaisir, mais aussi l'éjaculation très précoce : en cas d'excitation extrême, l'homme, après deux ou trois mouvements dans le vagin, va éjaculer sans plaisir. Et seule restera la frustration. Un orgasme est une réaction physiologique d'une émotion positive, par des contractions de l'utérus chez la femme et l'expulsion du sperme chez l'homme.
A contrario, il est possible d'avoir un tel plaisir et de sentir une telle vague de jouissance d'avoir une sorte d'orgasme sans éjaculer : c'est ce qu'on appelle l'amour tantrique.  Cela arrive principalement à des hommes qui font l'amour pendant très longtemps avec leur partenaire, parfois pendant plusieurs heures. On parle donc davantage d'extase plus que d'orgasme, qui est un état de bien-être absolu, au comble du plaisir sans pour autant avoir le réflexe éjaculatoire.

Y a-t-il d'autres moyens de savoir si son partenaire simule ou pas ? Lesquels ? 

A part l'éjaculation faciale et l'éjaculation dans la bouche, il n'y en a pas vraiment de moyen d'être sûr que son partenaire jouit. Et encore, comme je l'ai évoqué plus haut, l'éjaculation ne signifie pas orgasme. Lors d'un rapport par pénétration vaginale ou anale, on peut vérifier s'il reste du sperme dans le rectum ou le vagin, ou bien passer la langue sur le bout du pénis pour vérifier s'il y a du sperme ou non, et encore, avec la lubrification extrême il est difficile de vérifier de cette manière, même si le goût du sperme est très différent de celui de la lubrification naturelle.

L'homme doit-il s'inquiéter de ne pas avoir d'orgasme avec sa partenaire ?

L'orgasme masculin est plus facile à atteindre que l'orgasme féminin. Cependant, on peut être fatigué, peu excité par sa partenaire ou bien s'être trop masturbé quelques heures auparavant le rapport : cela ne doit pas être considéré comme inquiétant. Qu'un homme, de temps en temps simule n'est pas inquiétant. Maintenant, si cela se produit dans plus de 2 rapports sexuels sur 10, il serait peut-être bon de consulter.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !