Liaison fatale entre The Voice et Twitter : comment le télé-crochet inaugure l’ère de la télé connectée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Liaison fatale entre The Voice et Twitter : comment le télé-crochet inaugure l’ère de la télé connectée
©

Emission 2.0

Liaison fatale entre The Voice et Twitter : comment le télé-crochet inaugure l’ère de la télé connectée

L'émission de TF1 a révolutionné le télé-crochet musical grâce à une relation étroite avec les réseaux sociaux. Une alchimie qui fait des twittos le cinquième membre du jury.

Paul-Antoine Solier

Paul-Antoine Solier

Paul-Antoine Solier est responsable du développement d’une société de production de télévision. Il est diplômé de l’EM LYON et titulaire d’une maîtrise de Droit Public à l'Université Paris II.

Pour le suivre sur Twitter, c'est ici.

Voir la bio »

Chaque samedi, The Voice affole le web. Plus de 100 000 tweets sont envoyés pendant la diffusion des émissions. Ce samedi  soir a lieu la grande finale, en direct sur TF1, devant départager Louis, Stéphan, Aude et Al.Hy. Les réseaux sociaux seront à nouveau pris d’assaut. Jamais un programme n’aura eu une telle résonance sur Internet. En matière d’interactivité il y aura eu un « avant » et un « après » The Voice.

Pourquoi l’émission rencontre-elle un tel succès sur les réseaux sociaux ? En quoi The Voice est-elle l’archétype d’une nouvelle manière de regarder la télé ?

Web, je ne te hais point

On a souvent présenté internet comme un média concurrent de la télévision. Force est de constater que le web est, pour l’instant, le meilleur allié de la télé. Le double succès de The Voice en audience et sur les réseaux sociaux montre à quel point la collaboration est vertueuse. Le dispositif web a été pensé en amont et fait partie du format. Internet n’est plus un produit dérivé de l’émission se bornant à proposer quelques vidéos bonus. L’interactivité est au centre du concept et génère son propre contenu.

La production connectée

Le développement du téléviseur connecté aura immanquablement des effets sur le métier de producteur qui se doit d’être lui aussi, connecté. Les community managers font leur apparition dans les sociétés de production pour animer les réseaux sociaux  et pour aller chercher un public qui avait abandonné la télévision. Le dispositif digital est complètement intégré au dispositif technique de production. La « V Room » est une zone sur le plateau spécialement dédiée aux réseaux sociaux grâce à laquelle les questions des internautes sont relayées à l’antenne.

Techniquement, les professionnels doivent imaginer de nouveaux outils. Ainsi, les producteurs de la version anglaise de « The Voice » ont mis en place dans la « V Room » une  « Tweeter mosaïque » pouvant instantanément relayer les messages des internautes sur le plateau.

Créer du débat

Si le dispositif technique existe, encore faut-il que les internautes aient envie de commenter. Pour que les internautes se mobilisent, il faut créer du débat. Là encore, le concept de « The Voice » est une machine à susciter des réactions.

Outre le fait que les internautes peuvent commenter telle ou telle prestation, ils peuvent également contester les choix du jury de stars, remettre en cause l’autorité. Un instinct frondeur que l’on peut assouvir sur les réseaux sociaux. On dit souvent qu’il y a 60 millions de sélectionneurs de l’équipe de France de foot, l’effet « j’aurais fait mieux » fonctionne également sur « The Voice », et particulièrement chez nous d’ailleurs !

Un nouvel outil de mesure : l’ « engagement » du téléspectateur

A côté du traditionnel Médiamétrie et sa fameuse ménagère de moins de 50 ans, les réseaux sociaux deviennent un nouvel outil de mesure que l’on pourrait appeler « taux d’engagement des téléspectateurs ». Il s’agit d’un indicateur qualitatif : plus le téléspectateur réagit pendant l’émission, plus il se sent concerné  et plus il  sera fidèle au programme. C’est une nouvelle façon de regarder la télévision. Le téléspectateur n’est plus passif et il ne regarde plus un mais plusieurs écrans. Ce double visionnage va probablement déboucher sur une nouvelle forme de publicité.

Quand la machine s’emballe

La télévision aime  tout contrôler, maîtriser la communication autour d’une émission. Cependant, cela devient très difficile, voire impossible, lorsque l’on a ouvert la boîte de Pandore du web. Virginie de Clausade, chargée de relayer les messages des internautes à l’antenne, en a fait les frais avant de devenir la cible favorite des twittos. Elle fait pourtant bien son travail d’animatrice alors pourquoi un tel rejet ?  Sans doute n’est elle pas jugée légitime aux yeux des internautes. Pour avoir le droit de parler du web il faut en être issu. Par exemple, « Le Grand Journal » a recruté Vincent Glad comme chroniqueur web. Ce dernier était déjà leader d’opinion sur Twitter et à ce titre intouchable. Sans doute TF1 devrait s’adjoindre les services d’une star du web tels que Norman, « Hugo tout seul » ou autres…

Après les élections présidentielles les Français s’apprêtent à faire un nouveau choix de la plus haute importance ! Ce soir, sur TF1, les téléspectateurs devront élire « The Voice », la plus belle voix française. Qui de Louis Delort, Stéphan Rizon, Aude Henneville et Al.Hy va entrer au Panthéon du télé crochet musical ? Comme dans tous les grands rendez-vous la twittosphère sera  en ébullition. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !