Une cigarette sur quatre achetée au marché noir... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Une cigarette sur quatre achetée au marché noir... et les 9 autres infos éco du jour
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Une cigarette sur quatre achetée au marché noir... et les 9 autres infos éco du jour

1. Une cigarette sur quatre achetée au marché noir. C'est ce que révèle une étude de KPMG qui indique également que les ventes transfrontalières ont augmenté de 36 %. Selon l'étude, le marché de contrebande est passée de 22,6 % des ventes totales en 2012 à 25,2 % en 2013 et 6,13 milliards de cigarettes ont été vendues sur des zones transfrontalières en 2013, contre 4,5 milliards en 2012. Selon l'AFP, la contrebande représente une perte de 3 milliards de recettes fiscales et aurait causé la fermeture de 722 bureaux de tabac en 2013, soit 200 emplois.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

2. Rapport Pisany-Ferry : Réformer comme solution au déclin de la France. Jean Pisany-Ferry, président de France Stratégie,  a présenté hier son rapport sur les pistes de réformes et la manière de les conduire pour que "les Français vivent mieux dans dix ans".

3. Fort repli pour le PIB américain.  Le département du Commerce a annoncé mercredi que le PIB s'était contracté de 2,9% en rythme annualisé au premier trimestre, soit la plus mauvaise performance économique en cinq ans, alors que la contraction était limitée à 1,0%, suivant l'estimation donnée le mois dernier.

4. Après BNP, le procureur de New-York s'attaque à la banque Barclays. Le procureur général de New York a annoncé mercredi l'ouverture de poursuites à l'encontre de la banque britannique Barclays, qu'il accuse de défaut d'information sur le fonctionnement sa plate-forme alternative de transactions ("dark pool") aux Etats-Unis aux dépens de certains investisseurs. La banque n'a pas encore commenté l'information.

5. Publicis évalue à 50 millions l'échec de la fusion avec Omnicom. C'est ce qu'a indiqué, le président du directoire de Publicis Maurice Lévy parlant d'un coût "compris entre 40 et 50 millions d'euros". Publicis et Omnicom, respectivement numéro trois et deux du secteur, ont annoncé début mai l'abandon de leur projet de rapprochement de 35 milliards de dollars.

6. Chevrolet rappelle 33.000 Cruze. Les voiture fabriquées en 2013 et 2014 pourraient poser un problème d'Airbag. GM « travaille vite pour identifier les véhicules concernés et cherche à savoir notamment s'il y a eu des accidents ou des blessés, autant d'informations qui seront transmises » indique le groupe.

7. La Poste pourrait augmenter fortement le prix du timbre. Selon Les Echos, la Poste voudrait fixer à 3,5% en plus de l'inflation le plafond d'augmentation annuelle des tarifs postaux pour les quatre années à venir.

8. Ikea lance son premier magasin en centre ville. La première chaîne mondiale de magasins d'ameublement ouvre, à Hambourg en Allemagne, une surface dans le centre-ville. "C'est un projet complètement pilote pour nous. Nous voulons nous rapprocher des gens et nous savons qu'ils sont de plus en plus nombreux à choisir de ne pas avoir de voiture ", a déclaré mercredi Johannes Ferber, responsable du développement pour l'Allemagne chez Ikea.

9. Des vignobles français rachetés par des fonds publics chinois. La Cour des comptes chinoise a dénoncé 314 cas de corruption d'agents de l'Etat concernant 1100 personnes détournant des fonds publics du pays du Milieu en achetant notamment des terres viticoles en France. 

10. Permis perdu ou volé ? C'est 25 euros. Les députés ont voté un amendement qui obligera chaque titulaire d'un permis de conduire de s'acquitter la somme de 25 euros s'il souhaite obtenir son nouveau permis de conduire à la suite d'une perte ou d'un vol. Près de 400.000 permis de conduire sont délivrés chaque année à la suite d'une perte ou d'un vol.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !