Un "plébéien teigneux" chez Les Républicains : "pour Fillon, Sarkozy, c’est Joe Dalton" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Dans la célèbre bande dessinée de Lucky Luke, la tête de Joe Dalton est celle qui vaut le plus chère de la fraterie : elle est mise à prix à 5000 dollars.
Dans la célèbre bande dessinée de Lucky Luke, la tête de Joe Dalton est celle qui vaut le plus chère de la fraterie : elle est mise à prix à 5000 dollars.
©Reuters

Règlement de comptes

Un "plébéien teigneux" chez Les Républicains : "pour Fillon, Sarkozy, c’est Joe Dalton"

C'est, psychologiquement parlant, assez bien vu. Mais lui, François Fillon, quel Dalton est-il ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Depuis Freud, et surtout depuis Rachida Dati qui, à la place d'inflation a prononcé un mot que ma mère m'a rigoureusement interdit de citer, on sait qu'un lapsus est révélateur. Il n'y a donc pas lieu de s'étonner que François Fillon ait, sa langue ayant fourché, parlé de son "ressentiment" à l'égard de Sarkozy. On a beaucoup, beaucoup trop, glosé sur ce lapsus qui n'est que la traduction d'une évidence.

Bien plus intéressant est le livre de l'ancien Premier ministre, "Faire", dans lequel il étrille copieusement l'ancien président de la République. On y trouve cette formule lumineuse entre toutes : "Sarkozy c'est un plébéien teigneux". "Teigneux" ? Mais c'est Joe Dalton ! Teigneux, rageux, colérique comme l'est Nicolas Sarkozy. Un agité de première. Un petit nerveux.

Pour en savoir plus – alors que je suis un inconditionnel de Lucky Luke – j'ai consulté des sites spécialisés. Joe, c'est quand même celui qui vaut le plus cher : sa tête est mise à prix pour 5000 dollars. Ça ne peut que flatter Sarkozy… Qu'en est-il des autres frères Dalton concernant les autres candidats à la primaire de la droite et du centre ? Tout de suite après Joe vient William. Un peu moins cher mais quand même 4000 dollars ! William est le plus intelligent, ou le moins idiot, de la fratrie : il sait lire. Il n'y a qu'Alain Juppé, "le meilleur d'entre nous", selon Chirac, qui peut prétendre être ce Dalton-là.

Et pour Fillon, que reste-t-il ? Il y a Jack qui n'est pas une lumière et qui serait le pendant réfléchi de Joe le teigneux. Il vaut, selon les albums de Goscinny qui varient sur ce point, de 2000 à 3000 dollars. C'est pas trop mal. Et l'ancien Premier ministre devrait s'en satisfaire.

Mais quelques anti-Fillonistes primaires de mon entourage soutiennent que je fais la part trop belle à l'ancien Premier ministre de Sarkozy. Pour eux, aucun doute : Fillon c'est Averell. Le plus jeune et le plus bête des Dalton. La prime pour lui est seulement de quelques misérables dollars. Je me garderai bien de les suivre sur ce terrain.

PS : Certains s'étonneront de ne pas trouver Ma Dalton dans cette distribution. Féroce, redoutable, elle est à la tête d'une bande rivale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !