Un 26 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Un 26 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères
©NICOLAS ASFOURI / AFP

L'art de la punchline

Un 26 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Le fondateur d'Atlantico a évoqué sur Twitter l'engagement de la France au Sahel après la mort des treize soldats. Il a aussi évoqué le coût global du crédit d'impôt à la transition énergétique.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Engagement au Sahel : 

Un hommage national sera organisé lundi prochain aux Invalides en mémoire des treize soldats morts au Mali lors de la collision entre deux hélicoptères lors d'une mission d'intervention. Suite à ce drame, de nombreuses voix se sont élevées pour protester contre l'engagement des militaires français dans la région comme dans ce message d'une internaute qui revenait sur l'hommage d'Emmanuel Macron envers les soldats : 

"Ces 13 militaires ne sont pas "morts pour la France" ou pour "nous protéger". Ils sont morts pour VOS intérêts économiques, ils ont été envoyés au Mali pour sécuriser le pillage de l’uranium sous couvert de "lutte contre le terrorisme" (lien vers le tweet).

Jean-Sébastien Ferjou a publié le message suivant : 

"Nier la réalité des intérêts économiques et miniers français au Sahel serait aussi absurde que de considérer que la politique française dans la région ne se détermine que par rapport à ça. Ces soldats se battaient bien pour la France comme pour la sécurité de millions d’Africains". (lien vers le tweet)

Le directeur de la publication d'Atlantico a également évoqué ce dossier dans un second message en réagissant à un tweet polémique, supprimé depuis, de la CGT Chômeurs 56. Voici le contenu du tweet polémique en question de la CGT Chômeurs 56 :  

"Toutes nos pensées aux familles de militaires morts pour le colonialisme au Mali". 

Jean-Sébastien Ferjou a répondu en publiant le message suivant : "On peut contester les conditions de notre engagement au Sahel mais ce racisme latent d’extrême gauche est indigne. Car fermer les yeux sur ce que vivent Maliens, Burkinabés ou Nigériens pour faire de la petite politique française équivaut à les juger indignes de vivre en sécurité" (lien vers le tweet).

Crédit d'impôt et rénovation énergétique : 

Selon une étude de MINES Paris Tech, il faut 120 ans pour rentabiliser des travaux d'isolation au sein de sa maison. Jean-Sébastien Ferjou a relayé un message de Mac Lesggy sur ce dossier (lien vers le tweet) en commentant avec la phrase suivante: 

"Et cela aura coûté plusieurs milliards à l’Etat. Le coût global du crédit d’impôt à la transition énergétique n’a cessé de déraper. Encore un exemple des ravages de la pensée magique qui pousse à apprécier les dispositifs environnementaux à l’aune de leurs intentions, pas de leur efficacité" (lien vers le tweet).

Vegan :

Jean-Sébastien Ferjou a relayé un article du Washington Post, partagé sur Twitter par le journaliste de BFM Business, Laurent Mimouni. Des étudiants vegan auraient obtenu de la part de l'université de Cambridge qu'une peinture représentant des animaux morts soit retirée. (lien vers le tweet). 

Jean-Sébastien Ferjou a commenté cette affaire : "Le ridicule ne tue pas. Sauf les civilisations…" (lien vers le tweet). 

Polémique sur Twitter et lutte contre l'homophobie : 

Une vidéo publiée sur Twitter montrant deux hommes originaires de Seine-et-Marne ayant un rapport sexuel a généré des milliers de messages avec le hashtag #Noisiel. De très nombreux commentaires homophobes ont été postés. 

Jean-Sébastien Ferjou a relayé un message sur Twitter au sujet de cette polémique : 

"Ces derniers jours, les associations #Lgbt sont à fond sur les thérapies de conversions -un épiphénomène qui ne concerne presque personne-, mais pas un Tweet sur les 38k Tweets presque tous homophobes sur #Noisiel #Honte" (lien vers le tweet). 

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !