Un 23 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Un 23 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères
©NICOLAS ASFOURI / AFP

L'art de la punchline

Un 23 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Jean-Sébastien Ferjou a évoqué sur Twitter la visite d'Emmanuel Macron à Amiens ou bien encore la polémique entre Valeurs actuelles et Quotidien.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Visite d'Emmanuel Macron à Amiens : 

Le président de la République a effectué un déplacement à Amiens en fin de semaine. Il a notamment rencontré des anciens salariés de Whirlpool.

Jean-Sébastien Ferjou a tenu à répondre à la critique de François Ruffin envers Emmanuel Macron : "Ce que l’Etat peut faire pour les entreprises qui rencontrent des difficultés ne relève pas de ce qu’en pense M. Ruffin..." (lien vers le tweet). 

François Ruffin a exprimé son soutien et sa colère envers les salariés de Whirlpool et face à la gestion du dossier de l'entreprise par Emmanuel Macron : " Venir il y a deux ans dire aux salariés qu'ils tous seront repris, c'est nous prendre pour des cons. Venir dire aujourd'hui qu'il est déçu, c'est nous prendre pour des cons une deuxième fois". (lien vers le tweet et vers la vidéo). 

Sur ce dossier, Jean-Sébastien Ferjou a relayé l'entretien de Michel Ruimy sur "ce que l'Etat pourrait vraiment faire pour Whirlpool sans jouer au pompier social" publié sur Atlantico. 

Lien vers l'article publié sur Atlantico.

Pressions sur les annonceurs contre "Face à l'info" : 

Jean-Sébastien Ferjou a commenté le tweet de Bruno Gaccio au sujet de la possibilité de ne plus subir et de bloquer les publicités via un logiciel de type UBlock. Voici le contenu du message posté par Bruno Gaccio : " Depuis une semaine j’ai bloqué Samsung, Peugeot, Crédit mutuel, Apple, Audi. Au moins 15 entreprises qui font de la pub sur ma télévision. Vous en avez aussi ? J’avais pas ça il y a encore un mois.  Là je suis débordé. C'est quoi ?" (lien vers le tweet).

Jean-Sébastien Ferjou a relayé et commenté ce tweet en évoquant la stratégie de certaines grandes marques et la fin de leur partenariat avec la chaîne CNews avant et après la diffusion de l'émission "Face à l'info" à laquelle participe Eric Zemmour depuis la rentrée. Nutella-Ferrero avait été la première marque à agir ainsi. 

"Vu que la pub n’est plus permise chez les mal-pensants à la Zemmour qu’allons-nous devenir si les courageux combattants de la Justice et du Bien n’en veulent pas chez eux non plus ?" (lien vers le tweet).

Nous toutes et féminicides : 

Une grande marche était organisée ce samedi à l'appel du mouvement Nous Toutes. Cette mobilisation s'inscrivait dans le cadre de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et afin de dire stop aux féminicides. Jean-Sébastien Ferjou a relayé un article d'un faits divers au sujet de la mort d'un homme poignardé par sa compagne (lien vers le tweet). 

Dossiers exhumés dans le cadre du bras de fer médiatique entre Valeurs actuelles et Quotidien : 

L'avocat Gilles-Willam Goldnadel a relayé un tweet du Sénateur de Paris Yves Pozzo di Borgo au sujet d'un article du Huffington Post concernant le fait que Yann Barthès avait effectué une quenelle, geste souvent pratiqué par Dieudonné et Alain Soral (lien vers le tweet). 

Cette polémique intervient après la diffusion illégale de Yann Barthès de l'enquête de Valeurs actuelles sur Internet. 

Jean-Sébastien Ferjou a relayé le tweet de Gilles William Goldnadel (lien vers le tweet). 

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !