Toutes les solutions pour faire garder vos animaux de compagnie cet été | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Il est possible de mettre son chien en pension.
Il est possible de mettre son chien en pension.
©Reuters

Maîtres en congé

Toutes les solutions pour faire garder vos animaux de compagnie cet été

Partir en vacances, c'est bien, mais qu'est-ce qu'on fait de Médor et Félix quand il n'y a pas de place pour eux dans l'avion ou à l'hôtel ? Plutôt que de les laisser à la rue - mauvais maîtres ! - nous vous suggérons plusieurs possibilités, à des prix raisonnables.

Florent Leydet

Florent Leydet

Florent Leydet est éducateur comportementaliste canin. Visiter son site : Patawouf.fr.

Voir la bio »

Quand je parle de pension je distingue plusieurs choses, la pension traditionnelle en box, la pension familiale en maison ou appartement et le "dog-sitting".

Alors comme c’est un sujet sensible je vais essayer de rester clair. Retenez une chose essentielle, visitez avant de vous engager !

Avant toute chose, quelques points généraux (s’appliquant à tous les types de pensions) :

  • Les professionnels s’attendront à ce que votre chien soit identifié, vacciné et en bonne santé.
  • Vérifiez la salubrité des lieux, état des sols et des espaces de vies de chiens, protection contre les intempéries, soleil, etc.
  • Demandez le certificat de capacité (il s’agit d’un agrément préfectoral pour exercer).
  • Contrôlez le SIRET de l’entreprise afin d’être sûr qu’elle est conforme.
  • Demandez si le pensionneur est titulaire d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Mais aussi s’il peut se déplacer ou faire déplacer un vétérinaire en cas de problème.

 

La pension traditionnelle

Il s’agit d’un lieu d’accueil et d’hébergement pour chiens et chats principalement, s’articulant autour d’un plan similaire aux fourrières, refuges et élevages. Ceci dans un souci de faciliter l’entretien, la salubrité et la sécurité des lieux et des pensionnaires.

En général, ce type de pension accueille un grand nombre d’animaux et le temps alloué à chacun n’est pas toujours conséquent. Suivant la configuration des lieux certains box ont un accès direct à l’extérieur, et/ou avec parfois un espace commun où les gérants vont sélectionner les chiens pouvant cohabiter afin de les laisser se défouler.

Le bruit et le stress lié à la promiscuité, engendrent certaines contagions émotionnelles et les chiens les plus fragiles peuvent sérieusement en pâtir.

Bien entendu je ne stigmatise pas les professionnels, qui pour tous ceux que j’ai pu rencontrer, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour apporter à leurs pensionnaires un maximum de bien-être. Mais ce type d’hébergement ne convient pas à tous les animaux.

Les +

  • Le prix (8-15€/jour)
  • La disponibilité
  • Un grand nombre d’établissements répartis sur tout le territoire

 

Les -

  • Environnement plus stressant
  • Déficit de temps consacré à chaque pensionnaire
  • Conditions d’accueil parfois industrielles

 

La pension familiale

La pension familiale est un type d’hébergement pour animaux domestiques visant à recréer les conditions de vie "comme à la maison". Je ne l’assimile pas au dog-sitting, vous verrez pourquoi plus bas.

Les configurations sont variées autant en terme d’espace que de capacité d’accueil, on peut considérer que la garde de dix animaux simultanément représente déjà pas mal de travail pour faire comme à la maison… Pour ma part je pense que cela est une vraie solution pour les chiens anxieux, fragiles ou fatigués, leur évitant ainsi un stress plus que néfaste.

La place grandissante des chiens et des chats dans nos cellules familiales nous pousse à être vigilants en ce qui concerne leur bien-être, c’est pourquoi ce type de pension tend à se développer.

Les +

  • Environnement plus calme et apaisant
  • Plus de temps à consacrer à chaque animal
  • Attitudes et attentions mieux adaptées aux chiens/chats en ayant besoin

 

Les -

  • Le prix (15-25€/jour)
  • Type de pensions moins répandu
  • Parfois moins de disponibilités

 

Le dog-sitting

Premièrement le dog-sitting revêt deux formes, le dog-sitting à domicile du chien et le dog-sitting au domicile du dog-sitter.

Il s’agit d’une forme spontanée de "pension" dont l’engouement ne cesse de croître depuis l’avènement de l’internet 2.0. Il remplace petit à petit le coup de pouce du voisin, des amis, de la famille, etc.

C’est souvent une solution ponctuelle ou une solution par défaut lorsqu’il ne reste plus de solutions "traditionnelles".

Pourtant assimilable aux pensions familiales, ce type d’hébergement n’a que des avantages sur le papier. Un dog-sitter ne prend que très peu d’animaux (un ou deux à la fois) ; il est souvent retraité ou étudiant, il est donc disponible et bon marché.

J’attire cependant votre attention sur un point essentiel - déjà abordé en préambule -, la garde d’animaux, que ce soit à son propre domicile ou à celui des demandeurs, est un TRAVAIL régi par des règles administratives et sanitaires ! Aujourd’hui ce marché n’est pas surveillé et cela élude la question des règles imposées aux professionnels du secteur et donc de la sécurité même des animaux.

Pour faire simple, pensez à vérifier que votre dog-sitter possède bien le certificat de capacité. Délivré par la préfecture, c’est le seul agrément permettant de travailler auprès des animaux de compagnie.

Il existe des professionnels dog-sitters titulaires du précieux sésame mais qui sont parfois un peu plus chers. C’est le prix à payer pour avoir une assurance professionnelle et des garanties (contrat de pension, compétences spécifiques au bien-être, à la détection des maladies, etc). Cela sécurise autant l’hébergeur que le client et le chien.

Les +

  • Environnement proche du "familial"
  • Plus de temps à consacrer à chaque animal
  • Grande flexibilité dans les disponibilités
  • Très répandu

 

Les -

  • Conditions d’activité moins contraignantes
    • Environnement
    • Agréments, assurances,  contrats, etc.
  • Personnes souvent non professionnelles

 

La garde entre amis/famille/voisins

Il faut dans un premier temps avoir un animal facile à vivre. Si votre hébergeur à d’autres animaux avec lesquels la cohabitation est impossible, ce ne sera pas évident…

Il s’agit le plus souvent d’une solution ponctuelle, car il n’est jamais aisé de laisser "gratuitement" son animal sans être gêné…

Autrement je trouve que c’est une solution douce et agréable qui s’adapte bien aux chiens anxieux, malades, fragiles, etc.

Alors si vous avez des amis et qu’ils sont sympas n’hésitez-pas à leur refourguer Médor pour deux ou trois jours, ils seront ravis de vous rendre ce service et ils auront l’occasion de pouvoir vous faire culpabiliser d’être de mauvais maitres et de mauvais amis !

Les +

  • Environnement plus calme et apaisant
  • Plus de temps à consacrer à chaque animal
  • Attitudes et attentions mieux adaptées aux chiens/chats en ayant besoin
  • Le prix : gratuit ou troc de services

 

Les -

  • Il faut avoir de bons amis/familles, etc.

 

La visite à domicile

D’avantage adaptée aux chats qu’aux chiens pour des raisons pratiques, ce type de garde est une alternative intéressante pour certains animaux fragiles ou pour lesquels il n’existe pas de pensions. Chats, NAC (Nouveau animaux de compagnie), lapins, rougeurs, reptiles, etc.

Il s’agira de planifier des visites au domicile, de quelques minutes à plusieurs heures, afin de nourrir, câliner, soigner, sortir votre animal.

Les +

  • Ne sort pas l’animal de son environnement
  • Attention individualisée.

 

Les -

  • Les prix sont parfois plus élevés car cela implique des déplacements.

 

Conclusion

Quelle que soit votre préférence, vous trouverez forcément un mode de pension qui vous convient.

Que ce soit une question de confort, de budget, de temps, chaque type de pension offre ses avantages et ses inconvénients. Pensez à réserver le plus tôt possible, et si j’ai un conseil à donner, adaptez-vous le plus possible au caractère de votre cher compagnon, car certains sont plus fragiles que d’autres face au stress.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !