Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !
©Capture d'écran

Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

Katia Darani pour Culture-Tops

Katia Darani pour Culture-Tops

Katia Darani est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

De Perrine Perrez et Csaba Zombori

Mise en scène : Thierry Sebban

Avec Perrine Perrez

INFOS ET RESERVATIONS

Comédie des boulevards

39, Rue du Sentier

75002 Paris

Tél. : 01.42.36.85.24

http://www.comediedesboulevards.com

Les mardis et jeudis à 20 h

Tarifs : A partir de 22 € tarif plein / tarifs réduits à partir de 10,95 €

RECOMMANDATION

Excellent

POINTS FORTS

* L’énergie, la bonne humeur et la joie de vivre de la comédienne.  

* L’aptitude de l’artiste à se fondre dans la peau de différents personnages. (Mention spéciale pour l’imitation de Madame Fanny Ardant).

* Un sujet intéressant et peu abordé : le (non) mariage.  

* Le prix – abordable - de la place du spectacle. 

* Une mise en scène efficace, qui offre un spectacle rythmé. 

* Une fin de spectacle touchante.

POINTS FAIBLES

* La longueur de certains sketches dont on peut se lasser.

* La frustration de ne pas savoir pourquoi le personnage dit « non ».

* Certaines scènes mériteraient plus de profondeur pour offrir plus de grands fous rires.  

EN DEUX MOTS...

Perrine Perez raconte une histoire dans laquelle elle croise différents personnages qui viennent alimenter un parcours de vie chaotique. Des thèmes très différents comme la difficulté d’un changement de vie, la quête de l’épanouissement personnel, le poids des liens familiaux et de l’éducation ou encore les rencontres amoureuses.

UN EXTRAIT

« A force de vivre avec ma cousine parisienne, je buvais du lait de coco, je mangeais du quinoa trois fois par semaine, et j’étais entourée de barbus. D’ailleurs, c’est à ce moment là que je me suis rendue compte d’une chose : les barbus, sans la barbe « ils sont moches ? » Nan mais j’veux dire c’est un peu le push-up du menton non ? ».

L'AUTEUR

Perrine Perez s’est inspirée de sa vie pour créer son premier seul en scène : elle a fuit le  mariage. Des remises en question, des cours de théâtre, des plateaux d’humoristes plus tard, elle décide de sortir de sa zone de confort et de toucher son rêve d’enfant « monter sur scène ». 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !