Scoop : Atlantico est en mesure de vous révéler que le prélèvement à la source a déjà commencé ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Scoop : Atlantico est en mesure de vous révéler que le prélèvement à la source a déjà commencé !
©Valery HACHE / AFP

On nous prend pour des cons...

Scoop : Atlantico est en mesure de vous révéler que le prélèvement à la source a déjà commencé !

Et pour vous le faire savoir j'ai mis la main à la poche...

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le prélèvement à la source c'est d'un compliqué. Un ministre dit que ce n'est pas le moment de le faire car les Français n'y sont pas prêts psychologiquement. Un autre, au contraire, affirme que la machine à prélever est parfaitement huilée et que c'est le moment. Finalement, c'est à lui que Macron a donné raison.

Selon le gouvernement cette nouvelle méthode pour nous faire payer nos impôts sera appliquée dès 2019. Selon Atlantico, nécessairement mieux informé qu'Edouard Philippe, le prélèvement à la source a déjà commencé. En catimini certes et d'une façon que ceux qui nous dirigent estiment relativement indolore.

En effet Bercy a installé une hotline pour dire aux contribuables perdus et désemparés comment et pourquoi ils seront dépouillés. Voici le numéro de ce précieux service téléphonique : 0811 368 368. Ne l'appelez surtout pas : comme tous les 08 il est payant ! Les pères Ubu du ministère des finances ont accouché d'une trouvaille qui confine au génie. Le beurre et l'argent du beurre... Ils nous font payer pour savoir combien et comment nous allons payer ?

Il en coûte six centimes la minute. Avec des centaines de milliers d'appels ça fait rentrer un peu d'argent dans les caisses de l'Etat. Ne reculant devant aucun sacrifice, j'ai appelé le 0811 368 368. Et cela pour vous éviter d'avoir à le faire. Je suis resté trente minutes sur la hotline. J'ai donc déboursé 1,80 euros. Et d'ailleurs je n'ai rien compris. Un sou étant un sou j'ai appelé la comptable d'Atlantico dans l'espoir légitime de me faire rembourser. Elle m'a poliment ri au nez.

Elle m'a indiqué, avec une certaine condescendance, qu'Atlantico avait consacré plusieurs articles au prélèvement à la source. Et elle s'est permis d'insinuer que j'avais été trop paresseux pour les lire.

Je lui ai rétorqué que, quand même, je faisais plutôt confiance (j'avais bien tort !) à la parole du gouvernement. Elle m'a dit que dans ce cas elle ne pouvait rien faire pour moi. J'en appelle donc à la générosité de Ferjou : je veux mes 1,80 euros !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !