Raymond Devos ou le rire intelligent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Raymond Devos ou le rire intelligent
©

Atlanti-culture

Raymond Devos ou le rire intelligent

Pour comprendre l'importance de la langue française dans notre culture et notre façon de penser, rien de tel que de lire les textes de Raymond Devos. Plaisir intellectuel et sourire quasi permanent garantis.

Bertrand Devevey pour Culture-Tops

Bertrand Devevey pour Culture-Tops

Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. 

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio »

Livre

Il n'y a pas de quoi rire

de Raymond Devos

Ed. du Cherche Midi

732 pages

L'auteur   

Raymond Devos, décédé en 2006, est un des humoristes français les plus connus des plus de 50 ans. Il a ravi le public francophone de sa poésie des absurdités du langage. Son œuvre s'inscrit dans la filiation d'Alphonse Allais, Marcel Aymé et de l'incomparable Boby Lapointe. 

Musicien, mime, "jongleurs de mots", il a parcouru avec talent toute la scène française, du théâtre au cinéma, des plateaux de télévision aux one man shows. 

Il a aussi publié des romans (les trois et un inédit sont contenus dans ce recueil) et écrit des chansons. 

Si cet homme au talent unanimement salué n'a pas eu d'enfant, il a laissé en héritage la poésie du télescopage du sens et du contresens des mots, de l'humour absurde caché au cœur de la syntaxe.

Thème 

"Il n'y a pas de quoi rire" est un recueil des textes de Raymond Devos écrits entre 1990 et 2006. Il propose des sketches, un abécédaire qui rassemble des "pensées", des aphorismes, des maximes revisitées … le Devos auquel nous sommes habitués. 

Plus inattendu, s'y mélangent des nouvelles, trois romans, une série de textes regroupés par thèmes. Il y est question de tout et de rien. Mais avec Devos, le moins que rien étant déjà quelque chose, le rien remplit allègrement une partie des 732 pages ! 

Ce recueil est préfacé par Claude Hagège, linguiste amoureux de la langue française, qui lui rend un court mais bel hommage.

Points forts 

1- Ce livre se visite comme un musée que l'on croit connaître, mais en compagnie d'un guide qui vous fait découvrir dans chaque pièce des choses que vous n'aviez pas vues. Le voyage dans le monde des  mots est plein de surprises, de sourires et de poésie.

2- C'est un livre à laisser sur une table (de salon, de chevet, de cuisine…) pour en savourer, sans préméditation, une page, deux lignes, une pensée.

3- Parce qu'il a pour matière le langage, ce livre est intemporel. Pas besoin de contexte pour en rire ou en sourire.

Points faibles 

1- Il n'y en a pas vraiment, sauf si l'on n'aime pas le jeu des mots. A titre personnel, la couverture rose/orange et le papier "façon" recyclé ne me semblent pas à la hauteur d'un livre qui rend hommage à la richesse de notre langage. Mais c'est peut être un clin d'œil de l'éditeur, Devos étant un recycleur de mots…

2- Ce livre, entre le format poche et le format roman et ses 6 cm d'épaisseur, n'a ni le format métro ni le format tramway. Bientôt une version tablette ?

En deux mots : 

Deux mots pour résumer 15 ans de création, c'est un peu court ! Devos révèle dans ces textes autant que dans son œuvre la poésie des pièges cachés au cœur des mots, entre absurdité et désespérance. Ce livre s'absorbe sans gestuelle ni mimiques, et  vous entraîne dans une célébration à la fois joyeuse et profonde de la beauté de notre langue. Il n'y a pas plus efficace pour faire comprendre -  à celles et ceux qui en doutent - le plaisir de jouer avec les mots. Ce livre, nous fait régulièrement passer du premier, au second, voire au troisième degré. En nous faisant régulièrement changer d'horizon, il ne peut que nous faire du bien ! Chaudement recommandé pour mettre de petits rayons de soleil dans le quotidien. Excellemment poétique et amusant.

Et en cette année 2016, la fondation Devos célèbre les 10 ans de la disparition de l’artiste. Parmi d’autres événements, comme la parution de « Il n’y a pas de quoi rire » et ses textes inédits, la Maison Musée Raymond Devos ouvre ses portes au public, en novembre,  pour la première fois, à Saint Rémy lès Chevreuse.

Une phrase

Ou plutôt deux extraits:

UN PEU DE RIEN…

P157 :

"- Que se passe-t-il ?

- Il me répond : rien !

- Et il se met à regarder de plus belle !

Je lui dis : "Mais je ne vois personne" !

- C'est ce que nous regardons en substance.

- Je ne comprends pas.

- Si ! Savez-vous ce que c'est que "personne" ?

- Non !

- Personne = substance animée de quantité nulle…

- C'est comme "rien" !

- A une différence près : c'est que "rien" est une substance inanimée alors que "personne" est une substance animée, ce n'est pas rien.

- Personne ne le conteste !"

UN MIRACLE

p.337

"Donnez de l'herbe à une vache, elle fait du lait.

Donnez de l'herbe à un homme, il délire."

Recommandation 

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !