Quelques précisions sur le dossier judiciaire du jeune blessé de Villeneuve-La-Garenne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Quelques précisions sur le dossier judiciaire du jeune blessé de Villeneuve-La-Garenne
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Des émeutes pour ça ?

Quelques précisions sur le dossier judiciaire du jeune blessé de Villeneuve-La-Garenne

La police en dit beaucoup de mal. Mais ses amis affirment qu’il était gentil avec sa maman.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il roulait vite, très vite. Sans casque et violant le confinement. Une voiture de police a tenté de l’arrêter. Il a pris la fuite. Une autre voiture de police lui a barré la route. Son scooter l’a heurtée et il a eu la jambe fracassée.

Immédiatement, les réseaux sociaux ont sonné l’alerte appelant à le venger. En effet dans certains coins de France on est persuadé que la police assassine ou essaye d’assassiner. Des émeutes ont éclaté à Villeneuve-La-Garenne, à Strasbourg et ailleurs.

C’est un scénario classique qui, depuis des années, connaît de multiples remakes. Avec un succès jamais démenti. Mais pourquoi ce jeune a-t-il pris la fuite ? Parce qu’il était en infraction certes. Mais pas seulement.

Ayant appris que le blessé avait déposé plainte contre la police (ça fait partie du scénario) le parquet de Nanterre s’est résolu à donner quelques précisions sur le jeune homme dont le sort avait enflammé tant d’esprits. C’est plutôt assez édifiant.

14 condamnations : drogue, refus d’obtempérer, violences, extorsion. Il est allé en prison à trois reprises. Il a été verbalisé plusieurs fois pour violations du confinement. Il est sous contrôle judiciaire pour menaces de mort avec un hachoir. Il doit (devait ?) être jugé pour cela en juillet.

Voilà, je m’arrête là de peur de vous lasser. Car vous avez certainement déjà lu le même article des dizaines de fois.

Ps : Castaner s’est voulu rassurant : « ces incidents sont loin d’avoir l’ampleur des émeutes de 2005 ». Evidemment. Après chaque tremblement de terre, il y a des répliques qui sont de plus faible intensité.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !