Pourquoi les hollandais observent avec attention la montée de François Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Des proches de François Hollande commentent le dernier sondage, qui donne François Fillon gagnant de la primaire de la droite, avec tant d’enthousiasme que l'on sent le message à peine caché.
Des proches de François Hollande commentent le dernier sondage, qui donne François Fillon gagnant de la primaire de la droite, avec tant d’enthousiasme que l'on sent le message à peine caché.
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un signe ?

Pourquoi les hollandais observent avec attention la montée de François Fillon

Toute la hollandie se prend à rêver d'un François Fillon candidat de la droite à la présidentielle, faisant campagne sur un programme très libéral, qui offrirait à François Hollande un boulevard qu'il n'attendait plus.

Christelle Bertrand

Christelle Bertrand

Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande, François Bayrou ou encore Ségolène Royal.

Son dernier livre, Chronique d'une revanche annoncéeraconte de quelle manière Nicolas Sarkozy prépare son retour depuis 2012 (Editions Du Moment, 2014).

Voir la bio »

Ils en parlent avec des étoiles dans les yeux. Ha, cette fulgurante remontée. Cette éblouissante ascension de dernière minute. Si seulement... Si seulement... Les proches de François Hollande n'osent en dire plus mais commentent le dernier sondage, qui donne François Fillon gagnant de la primaire de la droite, avec tant d’enthousiasme que l'on sent le message à peine caché. Comme un « ça ne vous fait pas penser à quelqu'un d'autre ? » qui n'ose s'avouer. 

« Il est parti de loin, on ne donnait par cher de lui au début de la campagne et regardez où il est aujourd'hui », commentait, hier, un proche du président de la République. Un ancien Premier ministre, décrédibilisé par une lutte fratricide avec son ennemi Copé, qui a du mal à se faire entendre durant toute la campagne et se trouve en passe de l'emporter quelques jours avant le premier tour, il y a, en effet, de quoi faire rêver un président inaudible, usé par 5 ans de pouvoir. 

D'autant, soulignent aussi les proches de François Hollande, que les deux François ont bien d’autres points communs. « Si Fillon a dominé les deux débats de la primaire et fait un carton chez Karine Le Marchand c'est parce qu'il est sincère. Il ne fait pas de la com' mais du fond », explique un conseiller de François Hollande qui voit évidement chez l'un les qualités de l'autre. 

Mais surtout, toute la hollandie se prend à rêver d'un François Fillon candidat de la droite à la présidentielle, faisant campagne sur un programme très libéral, qui offrirait à François Hollande un boulevard qu'il n'attendait plus. Et d'entonner en cœur ce refrain : « rien n’est joué, non vraiment rien n'est joué ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !