Percée de Villepin mais consolidation de Bayrou sur Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La thématique du "Made in France" profite à François Bayrou sur Twitter.
La thématique du "Made in France" profite à François Bayrou sur Twitter.
©Reuters

TWITTRACK 2012

Percée de Villepin mais consolidation de Bayrou sur Twitter

En annonçant sa candidature, Dominique de Villepin fait une remontée sur Twitter... Mais pas dans les médias nationaux. François Bayrou, lui, profite de la thématique du "Made in France" et se maintient.

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Image & Dialogue est un Cabinet conseil en stratégie et management du capital image.

Lingway est une plate-forme d'e-réputation et un moteur de recherche sémantique et text mining. 

 

Voir la bio »

 

 

Dominique de Villepin profite de l’annonce de sa candidature mais uniquement sur Twitter, où Nicolas Sarkozy et François Hollande parviennent a se maintenir

 

La période du 12 au 18 décembre offre des résultats contrastés entre Twitter et médias en ligne : dans ces derniers, on retrouve Nicolas Sarkozy et François Hollande qui font de nouveau la course en tête, avec respectivement 30,3 % (-2 par rapport à la semaine précédente) et 16,6 % (-2 également). Dans les médias nationaux, Villepin ne profite pas au mieux de l’annonce de sa candidature avec 6,6 % , en 5ème position après Eva Joly. Résultat tout autre sur Twitter où Dominique de Villepin s’adjuge la 2ème place, à 21,6 %, entre Nicolas Sarkozy (30,3) et François Hollande (16,6).

François Asselineau, entré dans le Top 10 la semaine dernière, double son score, passant de 0,8 à 1,6 %. Même s’il reste assez faible, ce score est toutefois la plus forte progression depuis une semaine.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Un thème récent qui favorise une minorité de candidats sur Twitter

La France entre en récession, selon l’INSEE. Annoncée dans la note de conjoncture parue jeudi en fin de journée, cette nouvelle a suscité de nombreux commentaires ; toutefois, sur Twitter, seulement 3 candidats émergent : Nicolas Sarkozy, François Hollande et Dominique de Villepin, avec respectivement 54,5 %, 27,3 % et 18,2 %.

Une analyse du contenu des tweets et retweets montre que la déclaration du candidat socialiste, en visite en Italie, dès le 16 décembre au matin,  a été largement reprise, notamment lorsqu’il déclare : « cette situation démontre le « triple échec de Nicolas Sarkozy : échec par rapport à l’obligation de croissance, nous sommes en récession, échec par rapport à l’objectif de réduire le chômage, échec par rapport à la réduction des déficits ».

Sur les médias nationaux, on retrouve un tableau plus diversifié avec un trio de tête partagé entre Nicolas Sarkozy, François Hollande et François Bayrou, Dominique de Villepin se situant en dessous de la barre des 5 %, derrière Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon.

Là encore, Nicolas Sarkozy ne s’exprime pas directement mais il est souvent pris à parti par les représentants de l’opposition et tenu pour responsable, de manière parfois brutale et avec assez peu de discernement, de la récession que connaît la France.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Le thème de la ‘désindustrialisation’ de la France et ses corolaires "produire / acheter français" ont fourni au Président Sarkozy de nombreuses opportunités de réaffirmer le rôle de l’outil industriel dans l’économie française. Sur Twitter, il obtient une visibilité proche de 50 %. François Bayrou arrive en 2ème position, avec 36,4 % de visibilité, reléguant François Hollande à un score identique à celui de Jean-Luc Mélenchon, soit 9,1 %.

Les médias nationaux mentionnent un plus grand nombre de candidats et permettent de retrouver un classement plus « habituel » : Nicolas Sarkozy toujours en tête, avec 37,2 %, suivi de François Hollande, 19,2 %, puis François Bayrou, 17,9 %. Eva Joly arrive en 4ème position. Quant à Dominique de Villepin, là encore, l’annonce récente de sa candidature ne l’avantage guère, avec 1,3 % de visibilité, en 7e position.

Dans les médias nationaux, chaque candidat semble s’être approprié un slogan, comme le rappelle Le Monde.fr du 16/12 : pour Sarkozy, il s’agit de « produire en France », pour Hollande, il est question de « patriotisme industriel », pour Bayrou, le mot d’ordre est « achetez Français »

Sur les thèmes « acheter français » et « produire français », les scores des uns et des autres se modifient quelque peu mais ne sont pas bouleversés :

-          Pour « acheter français », sur Twitter, François Bayrou, François Hollande et Jean-Luc Mélenchon font jeu égal, à 20 %, tandis que Nicolas Sarkozy obtient un score double à 40 %, alors que les médias nationaux placent à nouveau Bayrou et son «achetez français» en 2ème position et François Hollande en 4ème, derrière Eva Joly.

-          Pour « produire français », Twitter ne fait apparaître que deux candidats, dans une parfaite égalité : 50/50 entre François Bayrou et Nicolas Sarkozy. Les médias nationaux permettent à François Hollande de revenir en 2e position ex-aequo avec François Bayrou.

Dans les deux cas, on note une faible part de voix de Dominique de Villepin

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

 

___________________________________

Note méthodologique :

Les résultats présentés dans ce document sont issus de la plate-forme d’E-Réputation de Lingway. La sélection des thèmes est opérée par Atlantico et image et dialogue. Les commentaires sont rédigés par image et dialogue.

Les résultats sont exprimés en % de visibilité de chaque candidat sur la base de la visibilité globale de l’ensemble des candidats.

Quand le Top 10 présente une liste de candidats inférieure à ce nombre, c’est que les autres candidats ne sont pas apparus.

Quand le poste ‘Autre’ apparait, il représente le cumul des candidats au-delà des 10 premiers.

Pendant la semaine du 12 au 18 décembre 2011, la liste des candidats potentiels était : Marine Le Pen, Frédéric Nihous, Nicolas Sarkozy, Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Dominique de Villepin, Philippe de Villiers, François Asselineau, Hervé Morin, François Bayrou, Jean-Marc Governatori , Alain Mourguy, Eva Joly, François Hollande , Jean-Pierre Chevènement, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Gérard Schivardi, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Patrick Lozès, Maxime Verner

Remarque : Dans les graphiques, les noms des candidats apparaissent sous la forme la plus souvent utilisée par les internautes ou les journalistes.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !