Olivier de Benoist, fournisseur de machisme (drôlissime et bon enfant) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Olivier de Benoist reprend aux Bouffes Parisiens son deuxième one man show.
Olivier de Benoist reprend aux Bouffes Parisiens son deuxième one man show.
©Musée d'Orsay

Atlanti-culture

Olivier de Benoist, fournisseur de machisme (drôlissime et bon enfant)

Les femmes huent de plaisir, les hommes accompagnés n'osent pas acquiescer... La reprise du one man show "Fournisseur d'excès" d'Olivier de Benoist vaut le détour.

Stanislas  Nordin pour Culture-Tops

Stanislas Nordin pour Culture-Tops

Stanislas Nordin est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »
Gabriel Lecarpentier-Paugam pour Culture Tops

Gabriel Lecarpentier-Paugam pour Culture Tops

Gabriel Lecarpentier-Paugam est chroniqueur pour le site Culture-Tops.
 
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio »

L'auteur

Découvert grâce à l’émission de Laurent Ruquier, "On Ne Demande qu’A en Rire", dont il a été l’un des piliers, Olivier de Benoist reprend aux Bouffes Parisiens son deuxième one man show, "Fournisseur d'excès", avec lequel il a déjà triomphé à la Cigale, fin 2013.

Points forts

- Le machisme et la mysoginie restent les marques de fabrique d'Olivier de Benoist mais lorsque cela est écrit et joué avec une telle intelligence, tout le public se régale.

- Des fils conducteurs revenant tout au long du spectacle apportent un vrai rythme, comme son standard téléphonique que les gens appellent pour poser des questions. Les réponses sont acides et imprévisibles.

- Il sait parfaitement choquer le public sans pour autant casser sa dynamique.

- Il rebondit également avec brio sur chaque remarque lancée par la salle.

Points faibles

- On attend plus de nouveauté de sa part car le thème du machisme peut se révéler redondant.

- La dynamique du spectacle se ressent parfois de l'intrusion de certains minis-sketchs, non rattachés au fil conducteur.

- Quelques vannes sont quand même trop faciles...

En deux mots...

Les femmes huent de plaisir, les hommes accompagnés n'osent pas acquiescer... Une ambiance clivante mais drôlissime, très bon enfant.

Recommandation

En prioritéEn priorité

On sait ce qu'on va voir et on en a pour son argent !

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Infos et réservations

Olivier de Benoist, Fournisseur d'excès. Bouffes Parisiens, 4 rue monsigny paris 2°, a 20H 30 du mardi au vendredi. A 21h le samedi. Réservation : 0142969242

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !