Nous avons imaginé pour vous la composition idéale du futur gouvernement de Jean-Luc Mélenchon ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon, lors d'une conférence de presse de La France insoumise, dans le cadre de la campagne pour l'élection présidentielle.
Jean-Luc Mélenchon, lors d'une conférence de presse de La France insoumise, dans le cadre de la campagne pour l'élection présidentielle.
©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Ah oui on veut ça…

Nous avons imaginé pour vous la composition idéale du futur gouvernement de Jean-Luc Mélenchon !

Il gardera certains des anciens portefeuilles et en créera de nouveaux.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le patron de LFI pense remporter les législatives. Et comme Premier ministre,il ne voit que lui. Macron va donc en prendre plein la gueule… Dans ce nouveau cabinet, Mélenchon rattachera le poste de ministre chargé de la démolition du CAC40 au sien.

Pour la Justice, ça sera Raquel Garrido : elle donne de la voix aussi bien que Dupond-Moretti. On créera un ministère chargé du Tri sélectif qui sera attribué à Julien Bayou de EEELV.

Le ministère de l’Intérieur sera purement et simplement supprimé car Mélenchon n’aime pas les flics.Mais on gardera le portefeuille des cultes dont le recteur de la Grand mosquée de Paris aura la charge. Autre innovation : il yaura un ministère de la Classe ouvrière avec Martinez.

Le ministère de l'Intégration sera confié à Taha Bouhafs. Lui sera rattaché un secrétariat d’Etat qui aura comme nom : « la banlieue s’exprime ».

Pour les postes et les télécommunications, on mobilisera Olivier Besancenot qui reprendra du service. Le ministère de l’Agriculture sera remplacé par un ministère de l’Alimentation pour lequel on ne voit pas d’autre candidat que Fabien Roussel. Mais comme il est un peu franchouillard avec son amour du vin rouge, de la viande et du fromage, on lui adjoindra un secrétariat d’Etat dont la fonction sera de faire la promotion de l’abattage halal.

Spécialement pour Sandrine Rousseau, et rien que pour elle, on créera un ministère de l’Intersectionnalité. Mais Yannick Jadot, son rival, n’aura aucun poste : il semblerait qu’il soit hétérosexuel et doublé d’un mâle blanc.

Pour Olivier Faure, on n’a rien trouvé. A moins de créer un ministère de l’Inutile. Mais le PS aura un lot de consolation avec Anne Hidalgo qui obtiendra le portefeuille de la Circulation à vélo. Certes mais il n’est pas sûr que le gouvernement rêvé de Mélenchon voit le jour. Ce sera donc très vraisemblablement Macron qui va distribuer les maroquins. On va s’ennuyer sec alors qu’avec Mélenchon ce serait tellement plus drôle.

Ps : Dans un souci d'ouverture, le chef des Insoumis créera un ministère pour Laetitia Avia de LREM. Elle devra s’occuper de mettre au pas les chauffeurs de taxis récalcitrants.

À Lire Aussi

Jean-Luc Mélenchon est lui aussi, et tout autant sinon plus que François Hollande, un « has been » !

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Connaissez-vous la « droite décomplexée » ?François Hollande ne s’est pas aperçu que le Parti socialiste était mort !

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !