Sur Twitter, un bon "off" a plus de visibilité qu'un programme...! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un bon off vaut mieux qu’un programme...
Un bon off vaut mieux qu’un programme...
©Reuters

TWITTRACK 2012

Sur Twitter, un bon "off" a plus de visibilité qu'un programme...!

La publication dans la presse des doutes de Nicolas Sarkozy quant à son avenir politique place le président de la République au centre des conversations sur Twitter, devant François Hollande qui annonçait pourtant ses propositions la même semaine.

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Image & Dialogue est un Cabinet conseil en stratégie et management du capital image.

Lingway est une plate-forme d'e-réputation et un moteur de recherche sémantique et text mining. 

 

Voir la bio »

Les retombées de son grand meeting au Bourget en fin de semaine dernière, l’annonce de son programme puis sa prestation télévisuelle face à Alain Juppé le 26 janvier, n’auront pas suffi à François Hollande pour conserver sa première place sur Twitter. La déferlante médiatique générée par le off au cours duquel le président s’est confié sur sa possible défaite puis, dans une moindre mesure, la prestation télévisuelle de ce dernier ont permis à Nicolas Sarkozy de reprendre la première place

Sur Twitter, Nicolas Sarkozy progresse de 5 points et reprend la première position, tandis que François Hollande recule de 11 points et se place à la seconde place. Parallèlement, François Bayrou gagne 2 points et reste en 3ième position, Jean-Luc Mélenchon gagne 2 points et se maintient en 4ième position, Marine Le Pen est stable et conserve sa 5ième place, Dominique de Villepin l’est aussi et reste aussi en 6ième place, Eva Joly progresse d’1 point et passe à la 7ième position. Les trois dernières positions sont occupées par Hervé Morin, Jean-Pierre Chevènement et François Asselineau.

Dans les médias nationaux en ligne, Nicolas Sarkozy recule de 3 points et conserve de peu sa première place, tandis que François Hollande progresse de 6 points et avec 0,3 points de différence talonne le président. François Bayrou, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly progressent chacun d’un point et conservent respectivement la 3ième, 4ième, 5ième et 6ième position. Les dernières places sont occupées par Hervé Morin qui gagne 1 point et remonte en 7ième position tandis que Dominique de Villepin perd un point et descend en 8ième position, Nicolas Dupont-Aignan est stable et conserve la 9ième position, Jean-Pierre Chevènement gagne 1 point et revient dans le Top 10 en dernière position.

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

Twitter s'est fait largement l'écho de la possible défaite de Nicolas Sarkozy

Dans les médias, cette semaine fut marquée par un chassé-croisé entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, tandis que le premier faisait état de sa possible défaite qui marquerait la fin de sa carrière politique pour se terminer par une allocation télévisée au cours de laquelle d’importantes mesures furent annoncées, le second consolidait sa stature de possible Président avec une séquence débutée lors de son meeting au Bourget, suivie de l’annonce de son programme et clôt par un débat face à Alain Juppé dont beaucoup d’éditorialistes s’accordent pour dire qu’elle fut réussie.

Sur Twitter, l’annonce de sa possible défaite profite très largement à Nicolas Sarkozy qui associé à cette thématique fait un score de 37,7%, soit 8 points de plus que son score global, tandis que le score de François Hollande est de 24,4%, soit au même niveau que son score global.

Alors que la séquence réussie permet à François Hollande d’obtenir, associé à cette thématique, 37,7% de visibilité contre 24,8% en moyenne, soit 13 points de plus, tandis que Nicolas Sarkozy fait un score de 33,6% contre 29,6% en moyenne soit 4 points de plus.

Ces gains de visibilité, profitent plus largement à Nicolas Sarkozy, car le buzz généré par ce dernier dépasse de loin celui de François Hollande. Ainsi le volume de tweets lié au off du président est de 2,8 fois supérieur à celui généré par la séquence de François Hollande.

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

Si tant est que l'annonce de sa possible défaite fut un coup médiatique, elle aura permis à Nicolas Sarkozy de limiter le buzz de la séquence de François Hollande

L’annonce le 26 janvier de son programme a permis à François Hollande d’être, associé à cette thématique, le plus visible sur Twitter et dans les médias nationaux en ligne. Sur Twitter, son score est de 37,9% soit 13 points de plus que sa visibilité globale, tandis que dans les médias nationaux il est de 32,6% soit 8 points de plus que sa visibilité globale. Preuve en est, que les deux candidats sont généralement comparés, dans les deux médias, il est suivi de Nicolas Sarkozy.

Le buzz généré sur Twitter par l’annonce du programme est 3,6 fois moindre que celui lié à la possible défaite annoncé par Nicolas Sarkozy, tandis que les reprises dans les médias nationaux le sont 3,3 fois moins. En conséquence, le gain de visibilité lié à son programme ne permet pas à François Hollande d’être globalement le plus visible cette semaine. Un bon off vaut mieux qu’un programme.

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l’agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

_________________________________________

Note méthodologique :

Les résultats présentés dans ce document sont issus de la plate-forme d’E-Réputation de Lingway. La sélection des thèmes est opérée par Atlantico et image et dialogue. Les commentaires sont rédigés par image et dialogue.

Les résultats sont exprimés en % de visibilité de chaque candidat sur la base de la visibilité globale de l’ensemble des candidats.

Quand le Top 10 présente une liste de candidats inférieure à ce nombre, c’est que les autres candidats ne sont pas apparus.

Quand le poste ‘Autre’ apparait, il représente le cumul des candidats au-delà des 10 premiers.

Pendant la semaine du 23 au 29 janvier 2012, la liste des candidats potentiels était : Marine Le Pen, Frédéric Nihous, Nicolas Sarkozy, Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Dominique de Villepin, Philippe de Villiers, François Asselineau, Hervé Morin, François Bayrou, Jean-Marc Governatori , Alain Mourguy, Eva Joly, François Hollande , Jean-Pierre Chevènement, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Gérard Schivardi, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Patrick Lozès, Maxime Verne, Corinne Lepage.

Remarque : Dans les graphiques, les noms des candidats apparaissent sous la forme la plus souvent utilisée par les internautes ou les journalistes.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Sarkozy : "Je suis confronté à la fin de ma carrière"Les extraits de l'intervention de Nicolas Sarkozy

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !