Monnaies virtuelles : la moitié de celles crées en 2017 a déjà disparu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Monnaies virtuelles : la moitié de celles crées en 2017 a déjà disparu
©Reuters

Cryptomonnaies

Monnaies virtuelles : la moitié de celles crées en 2017 a déjà disparu

2017 a été une année particulièrement faste pour les cryptomonnaies. Avec leur démocratisation, de nombreuses ICO ont vu le jour avec parfois leur lot de mauvaises surprises. Dans sa récente étude, Bictoin.com montre que 46% des lancements de nouvelles cryptomonnaies ont échoué l’année passée.

Adrien Pittore

Adrien Pittore

Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.

Voir la bio »

Voyant le boum des cryptomonnaies, les entreprises et les particuliers ont multiplié les investissements. Seulement, comme pour n’importe quel produit, il existe un risque. Dans sa dernière étude sur le sujet, Bitcoin.com estime à 46% le taux d’ICO et de cryptomonnaies créées en 2017 qui n’ont pas vu le jour.

104 millions de dollars amassés
Le site Tokendata qui répertorie et suit tous les lancements d’ICO estime qu’il y en a eu 902 pour l’année 2017. Et un peu moins de la moitié des projets créés ont tout bonnement disparu. 
Il y a deux grandes raisons à ces échecs : 142 ICO n’ont pas atteint les montants requis pour un lancement. Et 276 ICO se sont volatilisées, parfois avec les fonds amassés. Mais généralement, elles ont simplement sombré dans l’oubli.
De plus, Bitcoin.com explique que 113 autres ICO peuvent être classées comme des « semi-échecs » soit parce que la communication n’est plus assurée par l’équipe sur les réseaux sociaux (ce qui est plutôt mauvais signe dans la communauté), soit parce que la communauté fédérée autour du projet est tellement réduite que le projet n’a aucune chance de succès. 
Au total, le pourcentage d’ICO en échec ou semi-échec atteint 59% des ICO créées en 2017. Un taux important quand on sait que ce sont 104 millions de dollars qui ont été amassés avec la totalité des ICO. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !