Mondial 2014 : pourquoi Paul Pogba pourrait bien être le nouveau Patrick Vieira | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Mondial 2014 : pourquoi Paul Pogba pourrait bien être le nouveau Patrick Vieira
©

Carnet d'un fou du foot

Mondial 2014 : pourquoi Paul Pogba pourrait bien être le nouveau Patrick Vieira

Le milieu de terrain français pourrait bien être la révélation de cette Coupe du monde. Et ce n'est probablement qu'un début...

Vincent Roger

Vincent Roger

Vincent Roger est Conseiller du 4ème arrondissement de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France.

Voir la bio »

Lorsque l'on fait une chronique quotidienne sur la Coupe du Monde, il faut parfois se jeter à l'eau. Il faut prendre des paris. J'en prends un : Paul Pogba sera la révélation française du mondial. Vous me direz que je limite les risques, tant ce joueur est précoce : membre à 16 ans de l'effectif de Manchester United à 19 ans, capitaine de l’équipe de France championne du monde des moins de 20 ans (et, au passage, élu meilleur joueur de ce tournoi), milieu de terrain vedette de la Vielle Dame (pour les incultes, surnom de la Juventus de Turin), titulaire indiscutable du onze tricolore depuis près d'un an… Cela commence à faire un joli parcours pour celui que ses proches surnomment affectueusement la "Pioche". Tiens, cela rime avec Platoche. Quel bon et doux présage ! 

Ce joueur a tout pour réussir une carrière grandiose. En prime, le personnage semble sympa et authentique. Il y a dans son rictus un coté Stromae romantique mais en plus plaisant, à l'image de son jeu créatif et percutant : frappe exceptionnelle, sens du placement hors du commun, capacité d'accélération incroyable et disponibilité de tous les instants pour ses coéquipiers. Depuis le début de l'année, c'est le joueur français qui a touché le plus de ballons en match international. Le jeune homme est aussi méticuleux que rigoureux, éventuellement un peu trop. A 21 ans il dispose, d'après le journal l'Equipe, d'un staff personnel comprenant un nutritionniste, un conseiller financier, un posturologue, j'avoue ne pas savoir à quoi sert ce type de Diafoirus des temps modernes, et pour finir un physiothérapeute. Excusez du peu !

Pour en revenir au football, PP pourrait exploser, au bon sens du terme, en terres brésiliennes. Malheureusement, il pourrait aussi imploser : seul bémol en effet, le garçon est impulsif. Contre l'Uruguay il y a dix jours, il n’a pas été expulsé car la rencontre était "amicale". Hier l’arbitre s’est retenu de lui sortir le rouge, conscient que son adversaire direct n’était pas un poète hondurien, mais Deschamps a eu mille fois raisons de le sortir à la 57e minute. 

Pour mémoire, Zidane fut expulsé en 1998 lors du second match des bleus contre l’Arabie Saoudite, en plus un 18 juin. Cela ne s’invente pas ! On connait la suite. Par moments, je me demande s’il ne faut pas que Pogba prenne un carton rouge pour qu’il finisse comme Zidane en apothéose. Avec le match d'hier, Benzema est une confirmation : souhaitons que Pogba soit une révélation. À eux deux, ils pourraient amener l'attaque française loin. Très loin !

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !