La mère de François Fillon, Anne Fillon, est décédée dans la nuit des suites d'une longue maladie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La mère de François Fillon, Anne Fillon, est décédée dans la nuit des suites d'une longue maladie
©

Disparition

La mère de François Fillon, Anne Fillon, est décédée dans la nuit des suites d'une longue maladie

Cette historienne "aurait aimé voir [son fils] faire autre chose" que de la politique.

La rédaction d'Atlantico a appris le décès d'Anne Fillon, mère de François Fillon, alors qu'elle était âgée de 80 ans. De son nom de jeune fille Anne Soulet, cette femme, mariée au notaire Michel Fillon, était passionnée d'histoire, et en avait fait son métier.

L'historienne et professeure à l'Université du Maine, mère de quatre garçons, François, Pierre, Arnaud et Dominique, est toujours restée très discrète sur la carrière de son fils ainé.

Pourtant, en 2010, alors que François Fillon est reconduit à la tête du gouvernement, elle se réjouissait de sa commune de Sablé-sur-Sarthe à la radio du caractère de son enfant, qui reste toujours "plus un fils qu'un Premier ministre" lorsqu'il lui rend visite, sans pour autant s'étonner de sa réussite : "Il y a une continuité dans sa vie, je trouve que petit, il était déjà un peu comme il est aujourd'hui, avec énormément de maîtrise de lui".

"Fière" du parcours de François Fillon, Anne l'était donc assurément. Mais l'inquiétude pointait également souvent le bout du nez, jusqu'à se demander parfois si elle n'aurait pas souhaité une autre vie pour son fils ainé. "J'ai peur, plus que mon mari […]. Je dis très souvent, mais je ne le pense peut-être pas vraiment que j'aurais aimé le voir faire autre chose", avait-elle ainsi déclaré en 2010.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !