Lot de consolation : se faire voler son smartphone peut faire de vous une star en Chine (c’est arrivé au moins une fois...) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Matt Stopera et "Brother Orange".
Matt Stopera et "Brother Orange".
©Reuters

Destinée

Lot de consolation : se faire voler son smartphone peut faire de vous une star en Chine (c’est arrivé au moins une fois...)

Alors que son téléphone avait été volé dans un bar de New York, Matt Stopera l'a retrouvé en Chine via des photos postées sur iCloud. Grâce au relais des réseaux sociaux qui se sont emparés de l'histoire, il a même pu rencontrer l'homme qui possède désormais l'iPhone.

"J'ai suivi mon portable volé au bout du monde, et je me suis fait un ami pour la vie." Voici le résumé de cette incroyable histoire qui est réellement arrivée à Matt Stopera, un jeune Américain. Grâce à lui et les réseaux sociaux qui raffolent de cette "affaire", les relations entre les Etats-Unis et la Chine pourraient même s'ouvrir quelque peu. Un véritable roman qui dépasse les protagonistes.

Dans les détails, tout commence un soir de février 2014 dans un bar d'East Village à New York. L'Américain passe du bon temps, profite de l'happy hour et se fait voler son portable. Jusqu'alors rien d'incroyable. Les vols sont récurrents dans les bars de la Grosse Pomme. Matt Stopera sait qu'il ne retrouvera pas son smartphone et, comme le commun des mortels, en rachète un nouveau. Mais voilà, il se rend rapidement compte que de nombreuses photos qu'il n'a jamais prises apparaissent dans son iCloud, le système de stockage en ligne d'Apple. Les plus fameuses ? Une vingtaine de selfies d'un homme d'origine asiatique devant un oranger…

Commencent alors les interrogations sur son iPhone. Lors de leur première conversation, Matt Stopera comprend que son téléphone a été revendu sur un marché à Hong Kong, la plus grande plaque tournante des portables volés, et a été acheté par le cousin de "Brother Orange" qui lui a offert en cadeau.

Mais l'Américain n'est pas au bout de ses surprises. Au cours des neuf jours qu'il va passer en Chine, Matt Stopera va passer tout son temps sous l'œil des caméras. Du déjeuner, aux diverses activités prévues par "Brother Orange", comme de la gravure sur pierre, des bains de boue ou la visite d'une ferme de thé, des dizaines de personnes suivent le nouveau duo qui forge leur complicité.

Une visite d'hôpital est organisée, une conférence de presse va même avoir lieu. A chaque déplacement, des fans réclament des photos avec Matt Stopera et "Brother Orange". Au cour de leur rencontre, les deux compères vont visiter la capitale, Pékin, se rendre au siège de l'entreprise qui développe le WhatsApp chinois. Les deux hommes sont devenus de vraies vedettes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !