Marx était le premier des écologistes  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Des sculptures de Karl Marx de l'artiste Ottmar Hoerl sont photographiées dans une entreprise à Trèves, en Allemagne, le 4 avril 2013.
Des sculptures de Karl Marx de l'artiste Ottmar Hoerl sont photographiées dans une entreprise à Trèves, en Allemagne, le 4 avril 2013.
©THOMAS FREY / DPA / AFP

Jours de liesse à Libération 

Marx était le premier des écologistes 

Le Manifeste Communiste a enfin été repeint en vert.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Libération, voyant la notion du prolétariat s'essouffler, s'est emparé avec enthousiasme du dernier livre du philosophe Henri Pena-Ruiz, proche de Mélenchon. Il a revisité la pensée de l’auteur du Capital et y a trouvé quelques pépites écologistes. 

Que du bonheur pour Libération ! En effet, il paraît qu’on peut trouver chez Marx, selon Henri Pena-Ruiz, des phrases indiquant que le capitalisme détruit non seulement l’homme mais aussi la nature. Ce n'est apparemment pas contestable. 

Le problème est que chez Marx on peut trouver ce qu’on veut. Ça dépend du bout de phrase qu’on isole et des pages qu’on choisit. Marx a écrit un petit livre, qu’on considérerait aujourd’hui comme assez puant, sur les Juifs et l’argent. 

A son époque, les premières banques étaient juives. Marx haïssait les banques. Ecrira-t-on que Marx, Juif lui-même, était antisémitisme ? Qu’en pense Libération ?

L’écologie de nos jours est un thème porteur. Les travaux de Henri Pena-Ruiz vont permettre à Yannick Jadot et Sandrine Rousseau de se déclarer marxistes, ce qui est assez bien. Et ils changeront « un spectre hante l’Europe, le spectre du communisme », la phrase la plus célèbre du Manifeste, pour « un spectre hante l’Europe, le spectre de l’écologie ». 

L’écologie, on le voit, a un glorieux passé. Mais un moins glorieux aussi. Le fondateur du 3ème Reich exaltait la beauté des forêts germaniques et la pureté de la nature de son pays. Un ancien nazi fut d’ailleurs un des pères fondateurs des Grünens allemands. 

Passons à Joseph Staline, un autre tyran. Il fût encore plus écologiste qu'Adolf Hitler. Ainsi, il envoya pour leur santé des millions de gens en Sibérie. Là-bas, l’air y était plus pur et le froid tuait les microbes. Tout cela est intéressant et c’est la raison pour laquelle nous avons bien du mal à être écologiste. 

À Lire Aussi

Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon vous allez avoir du sang sur les mains !

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Monsieur le Président, vous êtes un fouteur de merdeValérie Pécresse veut emmerder les dealers, les racailles et les caïds : en entendant ça, Nadia Hai, ministre déléguée à la Ville, a failli tomber de sa chaise…

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !