Marc Simoncini - Sensee : "Les chaines d’optiques devraient me remercier !" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Marc Simoncini, président de Sensee
Marc Simoncini, président de Sensee
©Capture BFM

Le Zap'Éco

Marc Simoncini - Sensee : "Les chaines d’optiques devraient me remercier !"

Marc Simoncini était l’invité de BFM Business ce matin. Le patron de Sensee était interrogé sur le vote des amendements de la loi Hamon, libéralisant la vente des lunettes sur internet. "Ce qui change, c’est que la loi régule notre activité, explique Marc Simoncini, nous avons toujours prôné que notre commerce se fasse dans un cadre défini par la loi. L’essentiel des gens continueront à acheter en magasin. Nous, ce que l’on dit, c’est qu’environ 10% pourront acheter sur internet. Il ne s’agit donc pas de remplacer les magasins par internet". Enfin, le patron de Sensee estime que le problème des chaines, c’est qu’elles vont "devoir trouver un moyen de vendre les mêmes lunettes deux fois moins cher sur internet que dans leur magasin". Maintenant que la loi permet de faire de l’internet, c’est aussi une bonne nouvelle pour ces chaines, elles devraient me remercier" lance, ironique Marc Simoncini.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE ÉDITION ATLANTICO BUSINESS]

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !