Le grand Schtroumpf ? Staline ! Le Schtroumpf à lunettes ? Trotski ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le grand Schtroumpf ? Staline ! 
Le Schtroumpf à lunettes ? Trotski !
©

Schtroumpfs coco

Le grand Schtroumpf ? Staline ! Le Schtroumpf à lunettes ? Trotski !

Antoine Bueno livre, dans son dernier ouvrage, "Le petit livre bleu", une analyse personnelle de la société des Schtroumpfs. Communistes, les petits hommes bleus ? Second et dernier extrait.

Antoine Bueno

Antoine Bueno

Antoine Bueno est écrivain et chargé de mission au Sénat. Il se produit aussi dans son seul en scène, "Antoine Bueno, l'Espoir".

Voir la bio »

Le Grand schtroumpf : portrait de Marx ou sosie de Staline ?

La comparaison des portraits de Marx, de Staline et du Grand Schtroumpf fait apparaître une certaine ressemblance. Trop peut-être pour relever de la simple coïncidence. Et le doute est encore moins permis lorsqu’on se souvient que le Grand Schtroumpf porte un costume rouge. Pourquoi, dans une société égalitaire, n’est-il pas vêtu comme les autres, pourquoi l’avoir différencié à ce point, et pourquoi le choix d’une telle couleur ? Est-ce une fois de plus parce que Mme Peyo trouvait cela joli ? Le Grand Schtroumpf pourrait avoir été conçu, même inconsciemment, sur le modèle de Marx ou de Staline.

Mais le point de savoir s’il tient plus du théoricien ou du dictateur est davantage problématique.

Plusieurs éléments font pencher la balance du côté de Staline. D’abord, Marx ne fut pas un meneur d’hommes, encore moins un chef d’État. Or le Grand Schtroumpf, comme le fut Staline, est en position de pouvoir vis-à-vis des schtroumpfs. Ensuite, son paternalisme à l’égard des autres membres du groupe rappelle celui du dictateur russe surnommé, rappelons-le, « le petit père des peuples ». Le Grand Schtroumpf est le petit père des schtroumpfs.

Enfin, l’étude de la figure du schtroumpf à lunettes peut définitivement convaincre que le Grand Schtroumpf est calqué sur le personnage de Staline.

Le schtroumpf à lunettes : un Trotski bleu

 Nous l’avons déjà dit, le schtroumpf à lunettes est le personnage le plus complexe du village. Nous n’aborderons ici que l’un des aspects de sa personnalité, le plus apparent. Trotski et le schtroumpf à lunettes : encore une ressemblance troublante. De la même manière que le Grand Schtroumpf rappelle Staline, le schtroumpf à lunettes paraît avoir un lien de parenté avec Léon Trotski, le plus grand rival et le pire ennemi du dictateur russe. Les binocles rondes que porte le schtroumpf à lunettes évoquent sans hésitation possible l’organisateur de l’Armée rouge. Tout comme lui c’est un contestataire. À l’image du leader révolutionnaire qui, une fois écarté du pouvoir et exilé, passa le reste de sa vie à combattre la politique de l’URSS, le schtroumpf à lunettes emploie son temps à critiquer ce que font ses congénères. Pour lui, les schtroumpfs ne se comportent pas comme ils le devraient. C’est un donneur de leçons. Image que la propagande donna aussi de Trotski dans l’URSS des années 30 avant de le déclarer « ennemi du peuple ».

Le schtroumpf à lunettes vit un véritable calvaire dans la société des schtroumpfs. Toute la communauté lui est hostile, de même que le peuple soviétique, manipulé par la propagande stalinienne, l’était à Trotski. Sans cesse il est rabroué, frappé, assommé, molesté, et il craint pour son intégrité physique à l’instar de Trotski, que Staline fit assassiner en mai 1940 par un agent de la Guépéou.

Le petit livre bleu, analyse critique et politique de la société des Schtroumpfs (Hors Collection, 2011), par Antoine Bueno

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !