Les temps changent, les catholiques aussi... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Les temps changent, les catholiques aussi...
©

Atlanti-culture

Les temps changent, les catholiques aussi...

Bien au-delà des polémiques partisanes sur les crèches, le livre de Jean Sévillia montre que si le catholicisme est en recul en France, ses adeptes font souvent preuve d'une nouvelle vitalité.

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

L'auteur

Jean Sévillia mène de front une double carrière : celle de journaliste (rédacteur en chef culture au Figaro Magazine) et celle d'auteur de livres d'histoire (à grand succès) : Zita impératrice courage, le Terrorisme intellectuel, Historiquement  correct, Quand les Catholiques étaient hors la loi, pour ne citer que quelques uns dont le dernier, paru en 2013 : Histoire passionnée de la France (Perrin). Il a également contribué, en collaboration, à plusieurs ouvrages ou numéros spéciaux à caractère historique. 

Thème

La place du catholicisme en France aujourd'hui. Un tour d'horizon complet de toutes ses facettes actuelles : le nombre, la cohabitation avec la laïcité, la diversité des parcours individuels, les paroisses et les communautés, la hiérarchie et ses difficultés, les religieux et les nouveaux prêtres. Mais aussi les mille et une manières d'agir et de s'engager conformément à l'esprit de l'Evangile. Les choix des jeunes et des aînés pour des missions, des convictions, des manifestations. La pauvreté des moyens de communication classiques, de la presse à la télévision en passant par les livres et les nouveaux médias, alors que nombre d'intellectuels osent aujourd'hui s'affirmer catholiques. La France, terre de prière avec des pèlerinages fréquentés et des monastères actifs se faisant lieux de retraite. Quant à la jeunesse, si elle n'est pas majoritairement catholique dans sa tranche d'âge, une nouvelle génération se dessine qui aspire à plus d'intériorité, plus de formation et plus d'expériences spirituelles.

Le nier serait méconnaître la réalité : le profil du catholicisme se modifie, il est nettement différent de celui des années 60-70 ou même 90... De nombreux exemples sont donnés pour illustrer cette évolution.

Bref, la déchristianisation n'est pas fatale. En France aujourd'hui, les baptisés sont 44 millions (deux Français sur trois). Et les pratiquants, réguliers ou occasionnels, représentent un total de 13 millions (un Français sur cinq). Un chiffre que nul ne saurait tenir pour quantité négligeable. Autant dire que "le catholicisme, même en diminution ou en minorité, reste numériquement parlant une réalité sociale de premier plan dans la France du XXI è siècle" (page 198).


Points forts

1.     Cet ouvrage allie la beauté d'un splendide album de photos (des lieux et des personnes) à celle d'un texte offrant une information complète et précise, appuyée sur des chiffres et des réalités.

2.     Ce panorama s'efforce d'être parfaitement objectif, ne prenant parti ni pour un courant ni pour un autre, se montrant respectueux de tous. 

3.     Il donne des exemples récents, dresse un portrait bref de multiples catholiques engagés. Il sait à la fois rester témoin de l'expérience individuelle et se pencher sur les grandes questions sociétales auxquelles l'Eglise catholique, en France, est confrontée.

4.     L'éditeur Michel Lafon, auquel il est souvent fait reproche de publier des "coups médiatiques" peut se vanter d'offrir ici un ouvrage de grande qualité.

Points faibles

L'antichristianisme qui se manifeste par des centaines d'actes de vandalisme par an (673 à l'encontre de sites chrétiens sur 807 en tout, en 2014) est évoqué trop rapidement. De même que le combat de "laïcards purs et durs" qui voudraient exclure toute religion du paysage français ; bien que l'un des premiers chapitres du livre rappelle que "c'est l'Etat qui est laïque, non la société". Ce point aurait pu être plus largement développé.

En deux mots

Le Catholicisme : un recul ? oui. Un déclin, pas sûr... Et, incontestablement, une nouvelle vitalité.

Une phrase

"Minoritaires, les catholiques français du XXI è siècle ? Oui, mais l'objet de cet ouvrage n'est pas d'analyser pourquoi le catholicisme, en France, est passé du statut majoritaire au statut minoritaire, mais de comprendre, par le texte et par l'image, quelle place occupe cette minorité dans la société française. Et partant, de s'interroger pour savoir si ce noyau catholique possède non seulement la capacité de se maintenir, mais de recommencer à grandir". 

Recommandation

Excellent Excellent

Informations

LA FRANCE CATHOLIQUE

de Jean Sévillia

Ed. Michel Lafon

 240 pages; nombreuses illustrations.

29,95 €

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !