"Les Nègres" : Bob Wilson transfigure la pièce de Jean Genet par une mise en scène éblouissante | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Les Nègres" est un texte publié en 1948.
"Les Nègres" est un texte publié en 1948.
©Théâtre des Abbesses

Atlanti-culture

"Les Nègres" : Bob Wilson transfigure la pièce de Jean Genet par une mise en scène éblouissante

Bob Wilson a été capable de monter un spectacle magique sur une "clownerie" déroutante de Jean Genet. Chapeau !

L'auteur

Ecrivain, poète et auteur dramatique, Jean Genet (1910-1986) est connu pour exalter la perversion, le mal, l'homosexualité et l'érotisme, à travers une écriture riche et puissante. Perfectionniste obsédé par la beauté du mot, son écriture atteint parfois une singulière poésie.

Thème

"Les Nègres", texte publié en 1948, est, selon Jean Genet, "une clownerie", une cérémonie dans laquelle des acteurs noirs jouent devant un public de Blancs à imiter l'image fausse que les Blancs se font d'eux, afin de la dénoncer. Ils finiront par ressembler à cette image. "Nous sommes ce qu'on veut que nous soyons, nous le serons jusqu'au bout, absurdement", dit Archibald, le metteur en scène de la troupe.

Points forts

1. La mise en en scène de l'américain Bob Wilson est éblouissante, au sens propre comme au figuré. Un impressionnant prologue silencieux en noir et blanc, entrecoupé de bruits de mitraillettes, évoque l'omniprésence de la guerre. Puis le rideau s'ouvre sur une explosion de couleurs. Une guirlande dorée fait des cercles lumineux sur la scène, des palmiers en néon coloré clignotent, une musique éclatante retentit au son d'un saxophone. On est en plein music-hall aux couleurs de l'arc en ciel. Bob Wilson répond aux mots de Genet : "Qu'est donc un Noir ? Et d'abord, c'est de quelle couleur ?".

La scène est divisée en deux espaces : en haut, le public blanc (en réalité, des noirs grimés en blanc). En bas, treize comédiens noirs habillés de tenues acidulées, jouent un procès où il est question du viol et du meurtre d'une femme blanche. Ils dansent, ondulent, gesticulent, chantent, crient, déclament les mots puissants, durs et poétiques de Jean Genet. Bob Wilson donne le pas à la couleur et à la musique sur le texte, mettant en exergue certaines phrases plutôt que l'intégralité du texte déroutant de Genet.

2. Beaux, remplis de rythme et d'énergie, les comédiens parlent autant avec leurs corps qu'avec leurs mots. Ils forment une troupe unie et joyeuse. A couper le souffle.

Points faibles

Il y en a un, sans doute : la complexité de la pièce dont il est difficile de suivre le raisonnement.

En deux mots...

Alors qu'on imagine une pièce sombre et pesante, on est transporté par la gaité et la joie de vivre que crée Bob Wilson sur scène, avec l'aide d'acteurs épatants.

Recommandation

En priorité En priorité

Infos & réservation

"Les Nègres", de Jean Genet. Mise en scène : Bob Wilson.

Théâtre de l'Odéon. Place de l'Odéon, 75006. Paris Tél. : 01 44 85 40 40. Jusqu'au 21 novembre: 20h du mardi au samedi ; 15h le dimanche.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !