Les livres que les Français vont s’offrir à Noël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Les livres que les Français vont s’offrir à Noël
©

Ça sent le sapin

Les livres que les Français vont s’offrir à Noël

Difficile de choisir un livre à offrir pour Noël parmi la myriade d’ouvrages publiés cette année. Certains devraient néanmoins figurer en bonne place sous le sapin.

Lauren Malka

Lauren Malka

Lauren Malka est rédactrice en chef du site internet MYBOOXsite littéraire pour les passionnés de lecture.

Voir la bio »

Atlantico : Quels sont les livres que les Français vont inévitablement s'offrir cette année ? Quel va être le "hit" de ce Noël 2013 ?

Lauren Malka : On ne prend pas trop de risque en pariant sur la victoire du Goncourt 2013 pour parader sous le sapin de ce Noël puisque, d’après les confidences que nous avons recueillies auprès de sources proches de l’Académie, Pierre Lemaitre a justement été élu pour cela. Le sujet d’Au Revoir là-haut (Albin Michel), la Première Guerre Mondiale, paraît austère à première vue… Pourtant il offre à Pierre Lemaitre la matière d’un "page-turner" dont les lecteurs se régalent, avant, pendant et après les fêtes, sans date de péremption.

La hotte abritera sûrement d’autres primés de l’automne comme Alice Munro, prix Nobel de littérature cette année, Christophe Ono-dit-Biot pour Plonger (Gallimard) ou Sorj Chalandon et Le Quatrième mur (Grasset). On doute en revanche qu’elle soit assez grande pour camoufler les 1 140 pages du livre de Yann Moix, Naissance (Grasset), prix Renaudot 2013… Mais on peut se tromper ! Selon nous, les Français préféreront peut-être la jouer plus "léger" avec le prix Femina essai, le Dictionnaire amoureux de Marcel Proust  (Plon/ Grasset) des Enthoven, un vrai beau cadeau qu’ils ne regretteront pas. Ou bien avec l’une des finalistes du prix Goncourt, Karine Tuil pour son roman L’Invention de nos vies (Grasset).

Côté best-sellers déjà intronisés, on ne s’étonnera pas de voir un bon nombre d’exemplaires de La femme parfaite est une connasse (J'ai lu) d’Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, Hexagone (Michel Lafon) de Lorànt Deutsch, L’Extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA (Dilettante) de Romain Puertolas, L’analphabète qui savait compter (Presses de la cité) de Jonas Jonasson ou encoreLa tête ailleurs de Nicolas Bedos (Robert Laffont), suite et nouveau volet de ses chroniques à travers le récit de sa folle histoire d’amour avec une belle blonde dont il tait le nom.

Stephen King, Hunger Games, Fifty Shades of Grey… la littérature américaine sera-t-elle bien représentée ?

Bien sûr, ces têtes d’affiche dignes de films hollywoodiens - avec les promotions d’envergure qui vont avec – ne rateront pas le rendez-vous des fêtes. Stephen King, qui a comblé les Français lors de sa récente tournée pour Doctor Sleep (Albin Michel), sera présent mais peut-être le sera-t-il aussi et avant tout pour son déjà culte 22/11/63 ? C’est une hypothèse hardie mais probable avec le cinquantième anniversaire de l’assassinat de JFK .

Le nouveau J.K. Rowling, d’abord publié sous pseudo, L’Appel du coucou (Grasset), et les livres qui ont donné lieu à des séries ou à des films comme Hunger Games, Game of Thrones , Walking dead ou Le Hobbit seront sûrement de la fête. Pour les trois tomes des Cinquante nuances de Grey (Lattès) de la brûlante E.L. James, il faudra en revanche attendre la Saint Valentin 2015 – d’abord parce le film très attendu n’arrive dans les salles qu’à cette période et ensuite parce que ce sera plus à propos à ce moment-là. 

Que ces livres très en vue ne nous empêchent pas de faire une place à d’autres romans étrangers comme le glaçant Esprit d’Hiver de Laura Kasischke (Christian Bourgois), l'excellent Canada de Richard Ford (L’Olivier), que nous recommandons vivement ou le dernier-né du pourtant fameux Anonyme, Psychokiller (Sonatine), qui devrait se faire une bonne place dans la wishlist d’un club d’initiés de plus en plus large.

La Bande-dessinée sera-t-elle aussi à l'honneur avec Astérix, Blake et Mortimer, Le Transperceneige, Thorgal..?

La bande dessinée sera bien sûr à l’honneur avec les albums cités, qui sont déjà des blockbusters en librairie mais aussi avec d’autres titres comme La Tectonique des plaques de Margaux Motin (Tapas), Une Histoire d’hommes de Zep (Rue de Sèvres) ou Blacksad de Juanjo Guarnido.

Enfin, Le bleu est une couleur chaude (Glénat) de Julie Maroh, dont est adaptée la Palme d’or La vie d’Adèle, devrait lui aussi cartonner. Et à juste titre d’ailleurs, car c’est une bande dessinée magnifique !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !